Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L' introuvable indépendance de la Justice et des médias
L' introuvable indépendance de la Justice et des médias
L' introuvable indépendance de la Justice et des médias
L' introuvable indépendance de la Justice et des médias

 

 

 

 

 

Bien entendu il s'agit de l'indépendance de la Justice et des médias vis à vis de tous les pouvoirs, notamment économique, politique mais aussi, peut-être plus dangereux si possible du fait de ses constants emballements, médiatique. 

Cet article est inspîré par un billet du professeur Latina publié dans actu.dalloz-etudiant.fr intitulé " A quand l'indépendance des magistrats du parquet ?"  

 

http://actu.dalloz-etudiant.fr/le-billet/article/a-quand-lindependance-des-magistrats-du-parquet/h/c7fef6a8b573adbd479e65c24c709df6.html

 

et du récent emballement médiatique bashingcroguignolesque contre Nadine Morano que j' ai évoqué dans mon précédent article :

http://www.autruchement-dit.com/2015/09/defense-de-nadine-morano.html

 

S'il y a un domaine où la créature dépasse son créateur c'est celui de la Justice.

La Justice divine malgré ses défenseurs et notamment Leibniz ( voir sa Théodicée) nous apparaît en effet comme la plus injuste des justices, ( comme elle apparaît aussi à Job dans l' Ancien testament, voir en post scriptum, sa plainte) puisqu'elle frappe plutôt les uns que les autres, les innocents plus souvent que les coupables ( voir dans "la Peste" de Camus la mort du fils du juge Othon ou celle du petit Illioucha dans "les frères Karamazov" de Dostoievski.).

Face à cette Justice divine aveugle, la Justice humaine, elle au moins, s'efforce de punir les coupables, en ce sens elle nous est plus compréhensible même si nous avons des doutes sur son équitabilité, peu persuadés que nous sommes de l'indépendance "objective", réelle des juges vis à vis du pouvoir économique, médiatique et surtout politique, plus particulièrement en France avec la non-indépendance des magistrats du parquet comme le souligne le professeur Latina dans son billet sus-nommé, peu persuadés que nous sommes de leur indépendance "subjective", personnelle, vis à vis de tous les préjugés, de classe ou religieux.

De ces deux indépendances indispensables pour qu'en plus de nous être compréhensible cette justice nous apparaisse comme juste, la plus difficile me semble être l'indépendance subjective. Peut-on changer l'homme ? Peut-on par une formation bien ciblée améliorer sa capacité de jugement fondée sur sa raison et non ses passions ? A la première question, le non s'impose, à la deuxième, on peut être plus nuancé, sans trop se faire d'illusions cependant.

Quant à l'indépendance objective, nous noterons que depuis que l'on en parle, elle nous apparaît comme une sorte de monstre du loch Ness que l'on aperçoit à partir de la rive gauche ou à partir de la rive droite du loch, mais qu'il s'avère impossible d'atteindre ! Peut-être suis-je pessimiste, plutôt dirai-je connaisseur de mon âme donc de l'âme humaine ( si tant est qu'elle existe !) qui est pétrie de volonté de pouvoir, volonté de pouvoir politique de dominer tous les autres, de pouvoir économique pour être plus riches que tous les autres, de pouvoir médiatique pour être le plus gourou de tous les gourous de notre société ! Donc je pense que cette indépendance est atteignable mais pas avant les fameuses et malheureuses calendes grecques surtout dans l'état où elles se trouvent aujourd'hui !

 

 

 

 

justice44-copie-1

 

 

Ps

Job 10 :

Eh bien, puisque la vie me donne la nausée,

je ne retiendrai pas mes plaintes plus longtemps;

je ne tairai pas, tant j' ai le coeur amer.

Je dirai donc à Dieu : ne me condambne pas,fais-moi plutôt savoir ce q<ue tu me reproches.

Cela sert-il ton but de me faire du mal,

en méprisant ainsi ton pénible travail

et en favorisant les projets des méchants ?

(Traduction : La Bible en français courant)

 

 

 

Tag(s) : #Justice, #Juges

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :