Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chroniques de l'empire des sombres : Le rêveur IV

 

 

 

 

 

Nous voici arrivés à la fin des rêveries de Locus templos, de ce voyage dans l'empire des Sombres qui a succédé à notre monde après la Grande Catastrophe due à l'hubris des hommes nouveaux issus des manipulations génétiques beaucoup plus "intelligents" pour faire "redémarrer" une histoire qui s'était arrêtée au triomphe du capitalisme libéral et de la démocratie, en les pensant dépassables pour un autre système économique plus équitable et un autre système politique plus satisfaisant que celui fondé sur le suffrage universel.

 

 

 

 

Il rêva qu'il était un des Sombres et qu'il décrétait que la mer des cendres serait vidée

 

Pour devenir une piscine où de nouveau la baignade serait autorisée

 

Il rêva qu'il était un aigle qui volait au-dessus du monde jusqu'à la lune

 

Qu'il était un grain de sable qui dévalait les dunes du désert avec d'autres grains de sable

 

Qu'il était la fumée d'une cigarette tenue par des lèvres gorgées de sève

 

De cette femme qui ne revenait plus depuis longtemps dans ses rêves

 

De cascades en volutes de décrets en coups d'aile

 

Il se sentait aussi heureux qu'une plume au vent

 

Le mieux était de ne pas se réveiller

 

Oui que l'on ne me réveille pas se dit-il

 

Je préfère cette vraie vie de songe à la fausse vie réelle avec sa pesanteur alambiquée

 

Il fut réveillé par l'hôtelier à qui il avait demandé ce service

 

 

 

Désirant quitter Pronchibour dans les délais

 

Il avait étudié son itinéraire il était sûr de ne pas se tromper

 

Il quitterait la ville vers huit heures avant que les portes soient fermées

 

En temps voulu il prit son premier bus glisseur

 

 

 

Il songea soudain qu'il devait s'arrêter pour racheter de cette fameuse potion

 

Il étudia le plan de la compagnie des bus

 

Il avait le temps il lui fallait changer plus tôt de correspondance et prendre la ligne 1203

 

Direction porte de la mer des cendres

 

Ce qu'il fit

 

L'octuple pharmacien l'accueillit avec ce drôle de sourire entendu

 

Lui restait-il de la potion

 

Justement il venait de l'élaborer ayant reçu les ingrédients et les plantes nécessaires

 

Voulait-il en prendre immédiatement

 

Locus Templos répondit par l'affirmative

 

L'octuple pharmacien lui prépara la tisane qu'il but d'un trait

 

Bonne le questionna-t-il

 

Oh oui

 

Je suis content néanmoins je vous demande de rester discret sur cette préparation

 

Elle a quelque chose d'illégal

 

Non point mais je désire en garder la formule

 

 

 

Comme dans ses rêves Locus était devenu une volute de la fumée de cette cigarette

 

Emprisonnée entre les lèvres gorgées de sève de cette femme qui l'avait quitté il y avait

 

Une éternité

 

Une très longue éternité d'une myriade de présents de solitude





 



Comme dans un rêve il quitta l'officine de l'octuple pharmacien

 

Et roula grain de sable sur la pente d'une dune qui avait à la forme du sein de cette femme

 

Qui l'avait quitté il y avait une éternité

 

 



Comme dans un rêve il monta dans le premier bus glisseur

 

Et ballotta verre de vin d'un Chateau Proculus-Terra de 6125

 

Tenu par les doigts d'une sirène qui prenait garde de le siroter avec toute la lenteur nécessaire

 

Cette femme qui l'avait quitté il y avait une éternité

 

 

Une éternité faite de cette myriade de présents de solitude

 

Qui teintaient 

 

Cristallins

 

Étincelants

 

Contre le cristal du temps

 

 

 

À partir de cet instant on perd la trace de Locus Templos

 

Il semble qu'il ne soit pas rentré à Sféranc

 

Les voisins constatèrent son absence et prévinrent les autorités

 

L'enquête prouva qu'il n'avait pas quitté Pronchibour

 

Puisque aucune trace administrative de sa sortie de la capitale ne fut trouvée

 

Or il était impossible de la quitter comme d'y entrer sans visa

 

L'empire se faisait un devoir d'en contrôler les entrées et sorties

 

D'autant que tout déplacement passait pour suspect a-priori dans l'empire des Sombres

 



 

S'était-il perdu dans ses correspondances

 

Les recherches entreprises semblent plutôt corroborer cette option

 

À partir de son signalement diffusé dans la capitale

 

Des témoignages affluèrent



Comme ces lignes étaient multiples et très éloignées les unes des autres

 

Il aurait fallu à celui-ci un don d'ubiquité que l'on ne lui connaissait pas

 

Aucune conclusion ne put être tirée



 

 

On enquêta dans les postes de police

 

Un seul poste de police avait enregistré sa présence mais c'était avant sa disparition

 

Sinon on avait bien plusieurs suspects dont il n'avait pas été possible de déterminer l'identité



Ce qui n'était pas le cas de locus Templos

 

Ce qui explique l'étendue des investigations

 

La disparition d'un conforme du fait de leur progressive diminution étant jugée comme grave



 

 

Dans les hôpitaux on trouva des traces de la présence d'individus amnésiques

 

Les investigations scientifiques notamment génétiques ne furent pas probantes

 

D'autant qu'on avait signalé aux autorités la présence dans le quartier interdit des anciennes usines

 

De plusieurs individus qui squattaient les lieux



Les descentes de police avérèrent le fait

 

Parmi les squatters l'un d'entre eux parut être Locus Templos

 

Après vérification approfondie

 

Il avait bien les pièces d'identité de locus templos mais

 

Il n'était pas Locus templos mais Petrus Varitméticos

 

 

Passé à la torture ordinaire puis extraordinaire il ne varia pas d'un pouce ses aveux avant de mourir

 

On vérifia si un certain Petrus Varitméticos n'avait pas quitté Pronchibour

 

Au cas où les deux hommes eussent échangés leurs pièces d'identité

 

La encore aucune trace d'une sortie de Pronchibour d'un Petrus Varitméticos



 

 

Sur ce on arrêta un pharmacien octuple pour trafic de potion interdite

 

Dont les effets à long terme se caractérisaient par la perte d'identité et

 

De tous repères des personnes tombées sous sa dépendance

 

Cela aurait pu être le cas pour Locus Templos

 

Finalement ces individus semblaient disparaître dans la nuit et le brouillard

 

On ne retrouvait pas même leur corps comme s'ils eussent été dissous dans un quelconque acide

 

En fait il semblait bien qu'une fois mort de consomption leur corps était rongé de l'intérieur

 

Par un champignon utilisé dans la potion

 

Ce que voulut bien confirmer l'octuple pharmacien

 

Sous la torture simple puis ordinaire puis extraordinaire

 

Avant de mourir sans avoir pu fournir le nom de ce soi-disant champignon

 

Que les analyses de restes de potion ne révélèrent point au demeurant

 

On en resta la



 

 

Les autorités se résolurent à clore l'enquête sur cet échec

 

Mais la rumeur sur le sort de Locus Templos se développa

 

Du fait de l'étendue et du coût des recherches entreprises par les autorités

 

Ce locus Templos devait être quelque personnage fort important

 

On refusait de dévoiler toute la vérité au bon peuple

 

Comme toujours dans l'empire



 

 

N'était-il point le messager interdit de parole d'une catastrophe nouvelle à venir

 

Le messie d'un nouvel avatar de la mer des cendres reprenant ses dévastations

 

Ne continuait-il pas à vivre secrètement en attendant de réapparaître

 

Pour dévoiler l'ultime vérité cachée

 

Ou bien tout simplement

 

 

 

Cette volute

 

Ce tintement

 

Cet éclair

 

Cette ombre incarnat

 

Ce rubis

 

Que nous apercevons dans nos rêves d'une éternité autre

 

Que celle de nos présents infinis

 

De solitude  

 

 

 

Vous pouvez consulter l'ensemble des chroniques en suivant ce lien :

http://www.autruchement-dit.com/search/empire%20des%20sombres/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Chroniques de l'empire des sombres : Le rêveur IV

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :