Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le désastre des interventions militaires occidentales dans le monde

 

 

 

 

J’ ai déjà évoqué dans un article le désastre de l’intervention militaire des soviétiques et des occidentaux en Afghanistan :

 

http://www.autruchement-dit.com/2017/01/l-absurdite-de-la-guerre-infinie-en-afghanistan.html

 

 

je désire revenir sur les multiples autres désastres que constituent les interventions militaires occidentales dans le monde, à la suite de la diffusion sur Arte du remarquable documentaire en neuf parties de Ken Burns et Lynn Novick : « Vietnam » :

 

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-015017/vietnam/

 

D’autant que j’ ai évolué sur la nécessité de projeter nos soldats hors de notre territoire, comme vous le constaterez à la lecture d’un précédent article où je m’étais laissé entraîner par Bernard-Henri lévy à accepter la nécessité d’une action militaire contre Khadafi en lybie :

 

http://www.autruchement-dit.com/article-la-guerre-en-libye-une-guerre-juste-89374291.html

 

Or à la lumière

1) du désastre que constitue la guerre au Vietnam dans laquelle s’est engagé à reculons Kennedy, ce qui a entraîné son successeur Jonhson à envoyer sur les conseils de son ministre de la défense Mac Namara et son commandant chef Westmoreland le contingent américain à partir du raisonnement irréfutable que si la guerre n’était pas gagnée, c’était parce qu’il avait manqué hier un soldat et qu’aujourd’hui avec ce soldat en plus elle serait gagnée, alors qu’il apparaissait de plus en plus au fil des mois qu’ elle ne pouvait être victorieuse; mais comme elle ne pouvait non plus être perdue militairement, ( alors que ce importe dans un conflit ce ne sont pas uniquement les opérations militaires mais la diplomatie, l’opinion internationale et le moral d’un pays), il fallait la continuer jusqu’à ce que l’ ennemi se décourage. quand avec « Dick » Nixon qui n’ avait pas hésité à prendre bouche avec les autorités du Nord Vietnam pour leur conseiller de rester intransigeantes jusqu’à ce qu’il soit élu président, la décision fut prise enfin de passer à l’ axiome inverse : si tu veux faire la paix retire dès aujourd’hui le soldat que hier tu as engagé pour en retirer demain un autre, pour des raisons fondées sur le fait qu’ accepter aujourd’hui des concessions qu’on acceptera demain ne devait pas donner l’ impression d’ une reculade, la guerre a continué à suivre son cours pendant encore plusieurs années avec son cortège de souffrances terribles. Dans ce documentaire vous découvrirez le cynisme écœurant des dirigeants américains et nord vietnamiens agissant comme s’ils manœuvraient des soldats de plomb et non pas de chair et les témoignages poignants de ces mêmes soldats américains et nord vietnamiens.

2) Du désastre de l’ intervention américaine en Afghanistan,

3) Du désastre de l’ intervention américaine en Irak

4) Du désastre de l’intervention de tous en Syrie

5) Du désastre de l’intervention surtout française en Libye

transformant ces pays en un chaos provoquant les vagues de réfugiés qui ne peuvent être tous décemment accueillis en occident,

6) et  sans oublier l’ enlisement des troupes françaises au sahel où comme toujours le problème n’est pas que militaire mais essentiellement politique,

il devient urgent d’adopter une politique de non-intervention militaire si ce n’est que par l’envoi de quelques forces spéciales chargées d’aider les forces démocratiques dans ces pays et de recourir comme vient de le faire Macron, à la diplomatie en réunissant à Paris les parties adverses libyennes afin de les persuader de trouver entre elles un compromis équilibré.

Stop the war.

C’est pourquoi je désire saluer un grand président américain, Obama, décrié justement pour sa tentative de remplacer contre la tradition et la culture de violence des USA, la force par la diplomatie, l’ engagement militaire toujours plus grand toujours plus inefficace par la diplomatie décriée comme la démocratie mais qui est la moins mauvaise des armes à l’ exception de toutes les autres.

Cessons d’ envoyer nos soldats sans avoir de stratégie, si ce n’est de vagues buts de guerre, sans véritables connaissances des complications politiques, ethniques, religieuses et culturelles dans ces régions.

La diplomatie doit s’imposer. Et non comme en ce moment les rodomontades Trumpo-unesques du genre, retiens-moi sinon je fais un malheur.

Vous n’êtes pas convaincus, rassurez-vous je ne vous accuserez pas de céder au désir de mort solidement ancré en nous et contre lequel notre désir de vie ne pèse parfois pas lourd.

 

 

Le désastre des interventions militaires occidentales dans le monde
Le désastre des interventions militaires occidentales dans le monde
Tag(s) : #Choc des civilisations, #Sécurité, #Guerre, #Terrorisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :