Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le jour du dépassement des ressources de la planète est cette année le 2 août selon Global Footprint Network
le jour du dépassement des ressources de la planète est cette année le 2 août selon Global Footprint Network
le jour du dépassement des ressources de la planète est cette année le 2 août selon Global Footprint Network

En pères indignes que nous sommes nous avons pris l' habitude de vivre à crédit non seulement financièrement, voir entre beaucoup d' autres articles :

http://www.autruchement-dit.com/2015/08/au-pays-enchante-du-grand-cafoulleur-fiscal-partie-ii.html

et

http://www.autruchement-dit.com/2014/06/contre-un-ofgm-organisme-fiscal-genetiquement-modifie-et-pour-un-ogbd-organisme-genetique-de-baisse-des-depenses-en-france.html

mais, ce qui est plus grave, écologiquement.

 

Selon Global Footprint Network, la planète vivra à crédit à partir du 2 août prochain, marquant le "Jour du dépassement". puisqu' en sept mois, la population mondiale aura consommé l’intégralité des ressources que la Terre est capable de produire naturellement en une année.

Chaque année, le Jour du dépassement des ressources de la Terre est calculé par Global Footprint Network. Depuis 1986. Il tombe chaque année un peu plus tôt. En 2000, il a été fixée au 1er octobre puis est passée au 23 septembre en 2008 et au 13 août en 2015. L'an dernier, le jour est survenu le 8 août, soit six jours plus tard que 2017. Pour 2017, ce sera le 2 août prochain. Cela signifie qu'à compter de ce jour, la population mondiale aura épuisé toutes les ressources que la planète est en mesure de renouveler en une année. Autrement dit, à partir du 2 août, la Terre vivra à crédit.

autrement dit en seulement sept mois, les hommes

1) auront pêché trop de poissons, ralentissant leur reproduction,

2)  auront émis trop de carbone en comparaison de ce que les océans et forêts sont capables d’absorber,

3)  auront coupé trop d’arbres,

4)  auront trop récolté,

5) consommé plus d’eau que ce que la planète ne peut produire en une année.

Une seule planète ne suffit donc plus à fournir ce que l'Homme consomme en une année.

Selon les calculs du Global Footprint Network, il faudrait aujourd'hui 1,7 Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale.

Cette surconsommation apparaît très inégale d'un pays à l'autre.

 

le jour du dépassement des ressources de la planète est cette année le 2 août selon Global Footprint Network

 

Si le monde entier vivait comme les habitants de la France par exemple, il faudrait 3 Terres pour combler les besoins. Pire encore, s'il vivait comme les habitants de l'Australie ou des Etats-Unis, il faudrait respectivement 5,2 et 5 Terres contre seulement 1,8 et 0,6 Terre si la population mondiale vivait comme les Brésiliens ou les Indiens respectivement.

 

Les conséquences de cette surconsommation sont déjà visibles :

1) Disparition progressive d'espèces,

2) pénurie d'eau,

3) dégradation de la qualité des sols,

4) augmentation de la déforestation

5) réchauffement climatique

Elles vont aller en s’ intensifiant si l’ on n’ agit pas et si la population mondiale continue de croître de manière accélérée.

«  la nature n'est pas un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment », explique Global Footprint Network et le WWF qui appellent ainsi les entreprises, les collectivités et les citoyens à privilégier les modes de production et consommation écologiques, en mettant l’accent sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui "représentent à elles seules 60 % de notre empreinte écologique mondiale".

Cette "empreinte" doit diminuer dans les années à venir, dans l’espoir de pouvoir "maintenir la hausse de la température moyenne en dessous des 2 degrés, d’ici la fin du siècle".

De ce fait, et c’est l’un des objectifs inscrits dans l’Accord de Paris, le carbone émis pourra alors être naturellement absorbé par les océans et les forêts.

De même la déforestation et la consommation de produits dérivés des animaux viande ou poisson doivent diminuer.

la lutte contre le gaspillage alimentaire, pour la limitation des pertes de récoltes et la fin de la déforestation sont un impératif.

 

Malgré ce tableau préoccupant, les deux organisations n’ont pas manqué de souligner les "signes encourageants" indiquant "qu’il est possible d’inverser la tendance", notamment au niveau du climat.

Malgré la croissance de l’économie mondiale, "les émissions de CO2 liées à l'énergie n'ont pas augmenté en 2016 pour la troisième année consécutive".

l’Empreinte Ecologique par habitant des États-Unis a diminué de près de 20% entre 2005 et 2017 . Ce changement significatif, qui inclut un mouvement de reprise économique après la Récession, est principalement associé à la diminution des émissions de carbone. Le PIB par habitant des États-Unis a augmenté d’environ 20% au cours de la même période, ce qui fait des États-Unis un cas convaincant de découplage entre croissance économique et consommation de ressources naturelles. Malgré le retour en arrière de Donald Trump sur la protection du climat et son refus d’ appliquer les accords de Paris de la Cop 21, de nombreuses villes, États et grandes entreprises américaines ont redoublé leurs engagements.

La Chine, qui affiche la plus grosse Empreinte Ecologique nationale dans le monde, s’est fermement engagée à développer une « civilisation écologique » dans son dernier plan quinquennal, avec de nombreuses initiatives pour inverser sa consommation de carbone.

L’Écosse, le Costa Rica et le Nicaragua sont d’autres exemples de pays qui décarbonent rapidement leur système énergétique comme la France où le développement de l’agriculture biologique est spectaculaire, +17 % de surfaces bio cultivées , +22 % de la consommation de ces produits en 2016.

Autre bonne nouvelle ; la date du « jour du dépassement » avance moins vite ces dernières années : « c’est le signe que la transition est à l’œuvre dans le monde", ont conclu les organisations.

 

Pour en savoir plus :

 

http://www.maxisciences.com/terre/a-partir-du-2-aout-l-039-humanite-aura-epuise-toutes-les-ressources-annuelles-de-la-planete_art39734.html

 

http://www.overshootday.org/newsroom/infographics/

 

http://www.overshootday.org/newsroom/press-release-french/


 

http://www.footprintnetwork.org/content/images/NFA2016_animated_creditor_debtor.gif

 

le jour du dépassement des ressources de la planète est cette année le 2 août selon Global Footprint Network
le jour du dépassement des ressources de la planète est cette année le 2 août selon Global Footprint Network
Tag(s) : #Principe de précaution, #Croissance, #Ecologie, #Réchauffement climatique, #Pollution

Partager cet article

Repost 0