Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Elbiar

Chroniques de l' empire des Sombres / L'observateur du nuage des points

Y-a-t-il pire qu'un état totalitaire qui derrière sa façade d'ordre régi par des lois strictes est en fait  un état arbitraire ?

 

 

A quel moment le gouvernement des sombres

avait-il eu la perception ou la connaissance du phénomène

Il semble que ce soit le rapport du ministre des émotions populaires

Durandus Gertanium qui en soit à l’ origine

 

En fait c’est le ministre Loctatus Ascronium

Qui dirigeait lui le ministère des correspondances perdues

Qui avait été le premier à essayer d’attirer l’attention

Des Sombres par un rapport

 

Sur un phénomène qu’il avait qualifié de

« Déconcertant »

Mais ce rapport était resté lettre morte

Du fait de la mort subite du ministre

 

Puis il y avait eu le rapport du ministre des administrations collatérales

De triste mémoire Orloganius Temophémère

Assassin de la ministre des transgenres

Rosarina Hélétantum

 

Qu’il soupçonnait de lui administrer

À chaque réunion interministérielle

Des hormonosphères

Dont on connaît l’ action

 

Il l’ avait attiré dans son espace privé

Sous prétexte d’un échange de vue

Sur le problème qui faisait alors la une des médias

Dont vous devez avoir en mémoire l’émotion qu’il induisait

 

Là il l’ avait placée sous hypnose

On connaît la suite horrible

Lors de son procès il avait clamé la culpabilité de la victime

Et que l’ on cherchait en le condamnant

 

À cacher des « évènements inouïs » dont elle était responsable

Les juges avaient demandé quels ils étaient

Orloganius Temophémère avait proclamé qu’il ne pouvait les rendre publics

Pour cela Il fallait que le procès se déroulât à huis clos

 

Le procès avait été suspendu

La cour d’ appel suprême avait indiqué son incompétence

Comme elle le faisait dans la majorité des cas sinon dans tous

« Du fait que l’ accusé occupait des fonctions ministérielles

 

Et

Qu’il s’agissait  d’ évènements inouïs »

Qui ne pouvaient être révélés qu’ à partir du moment

Où le gouvernement des Sombres en aurait pris connaissances

 

Ce n’est pas pour rien qu’ au frontispice

Du bâtiment où siégeait cette cour suprême à Pronchipour

La Justice était représentée

Par une déesse non voyante

 

Accompagnée d’ une nymphe

Qui se voilait la face

D’une autre qui tenait ses mains devant la bouche

Et d’une troisième qui plaquait ses mains sur ses oreilles

 

l’ arrestation d’ Orloganius Temophémère

S’était caractérisé par la mise sous séquestre de tous ses papiers y compris

Son rapport sur les faits qu’il qualifiait

« D’inouïs »

 

Le gouvernement des Sombres

Comme toujours soucieux de l’ ordre public

Dans sa grande mansuétude avait acquiescé à la demande de l’inculpé

D’autant que ce ministre occupait la 2019 ème place dans l’ordre protocolaire ministériel

 

Le procès s’ était poursuivi à huis clos

De ce fait ce qu’ avait dit Orloganius Temophémère était resté secret

Comme le jugement

Comme les évènements incriminés

 

Il faut attendre le quatrième rapport de la ministre des fratries complexes

Une octuple à la peau kératinisée

Pour que de nouveau le phénomène soit évoqué

Mais de manière trop allusive

 

Non seulement c’était une jeune ministre de rang très inférieur dans la hiérarchie

Elle était 3584 ème rang mais en plus

C’était une octuple à la peau kératinisée

Bien que le racisme fût banni de puis longtemps dans l’ empire des sombres

 

Justement depuis que la guerre

Avait mis fin à la civilisation des machines arborescentes

Néanmoins il semblait qu’ il en restât comme son ombre

Tant il est difficile de changer les humains

 

Par l’ éducation

Par la démonstration qu’ils ont tous une même origine génétique

Par un ministère chargé spécifiquement de ce problème

N’hésitant pas à appliquer des peines autres que symboliques

 

Et par l’ immense bienveillance des Sombres

Soucieux du bonheur de tous

Sans considérations de race de couleur de statut

D’ évolution

 

Allusivement ce rapport précisait

Qu’une épidémie semblait se développer dans les villes de l’ empire

Sa nature était mal définie

Comme son extension géographique

 

Apparemment les campagnes semblaient épargnées

Alexandrina lavinium avait convenu des insuffisances de son rapport

Elle s’ était engagée à le préciser et

Les autres ministres avaient été alertés pour qu’ ils collaborent avec elle

 

Il semble que la jeune ministre octuple

N’ait pas eu ce soutien du fait d’ une jalousie

Que la guerre n’ avait pas extirpée

Du fait peut-être de la trop grande bienveillance des Sombres

Bienveillance que je salue

Après avoir eu à purger ma peine de pilori de trois mois

Dans une cage suspendue sur la place publique dite des « quatre temps »

Pour avoir qualifié légèrement cette bienveillance de « trop grande »

 

La seule avancée notable des nouvelles investigations

Était la démonstration qu’ il y avait un rapport

Entre l’éloignement de la mer des cendres et le phénomène

Plus on s’éloignait de la mer des cendres plus le phénomène se raréfiait

 

Bien entendu avec une exception suffisamment significative

Pour que cette avancée scientifique fût mise en doute

Cette théorie était donc falsifiable avait fait remarquer

Dans les discussions avec ses collègues Alexandrina lavinium

 

L’on sait que dans l’ empire des Sombres

Les théories sont considérés comme acceptables

Dans la mesure où elles sont falsifiables

Réfutables

 

le doute étant érigé par les Sombres

En fondement du bon fonctionnement de l’ empire

Tout bon citoyen devant douter de tout et de lui-même

Et de son doute

 

Sauf du pouvoir des Sombres

Et de leur immense mansuétude à nous préserver de nous mêmes et

D’ un retour à la barbarie de la civilisation des machines arborescentes

Qui a sombré dans la mer des cendres

 

Chargé depuis quarante sept ans de l’ enquête sur le retard de la mise en évidence

Du phénomène qui menace l’ empire

Il n’est que temps pour moi de mettre un point final à mes investigations

Les accusation qui me sont faites d’ avoir tergiversé

 

Parce qu’ainsi je me mettais automatiquement

À l’ abri du phénomène ne peuvent tenir

Puisque d’ autres avant moi

Sont morts sans avoir pu terminer leur enquête

 

Comme on le sait dans l’ empire il n’ y a jamais un seul rapporteur sur un phénomène

Je n’ai pas de doutes qu’il y a d’autres enquêteurs au travail

C’est pourquoi je me suis efforcé d’ aller le plus vite possible

Afin d’ être le premier à aboutir à des conclusions définitives et non réfutables

 

Le fait qu’il m’a fallu presque toute une existence

Pour parvenir à des conclusions qui me satisfassent

Et que les Sombres puissent en toute connaissance de cause prendre

Les mesures contre ce phénomène qui permettront de sauver l’ empire

 

Font de ma vie qui touche à sa fin une vie utile

Et me renforce dans cette idée que la civilisation des Sombres

Ne disparaîtra pas comme les autres civilisations dont il serait vain d’ énumérer la liste interminable

Et surtout la civilisation des machines arborescentes

 

Après le travail d’Alexandrina lavinium

Emportée hélas prématurément

Ce fut au tour du sous-ministre des affaires à reclasser

De signaler dans une note intitulée

 

«  Considérations sur un phénomène inexpliqué »

le phénomène sus-dit

Il insistait sur son évolution démontrant

Par divers tableaux sa croissance et son ampleur

 

Et surtout que le phénomène était prégnant

Aux deux âges de notre existence

Au début et à la fin

Il fut le premier à déceler cette similitude

 

Mais il s’ agissait non seulement d’ une note mais en plus d’ un sous-ministre

Dont le ministre Magnos Passus n’ appréciait guère les initiatives

Les secrétaires dudit ministre reçurent l’ordre de démontrer les sources peu fiables de la note

Ainsi que le grand nombre d’ erreurs qui en découlaient

 

Donc d’ infirmer ce qui semblait l’ avancée la plus importante

La prégnance du phénomène au début et à la fin de la vie

En insistant sur le manque de fiabilité du recours aux chiffres

Dont chacun peut constater que l’ on peut tout leur faire démontrer

 

En les choisissant de manière tendancieuse pour servir une thèse

Comme dans un nuage de points on finit par déceler

Un visage caché

Un animal inexistant

 

Un objet inquiétant

Parce que l’ on est conditionné à voir dans ce nuage de points

Cet objet inquiétant cet animal inexistant ce visage caché

Pourquoi pas celui là même de Dieu

 

Stévinius Arbonactos avait fait de même

Il avait voulu pour être mieux noté déceler un phénomène

En manipulant les statistiques

Qu’il aurait été le seul à mettre en évidence


 

Appelé devant le tribunal épistémologique de l’ Empire il dut faire

Son autocritique

Proclamer que son hypothèse ne reposait sur rien

Il fut blâmé

 

L’ accusateur public trouva la sentence insuffisante

Il fit appel

Stévinius Arbonactos fut condamné à 29 années de cachot

Il ne m’ a pas été possible de déterminer s’il est toujours en vie

 

La note tomba néanmoins entre les mains d’un ennemi de Magnos Passus

Qui s’en servit pour démontrer son incompétence et sa mauvaise foi

Magnos dut faire son mea culpa

Il fut rétrogradé

 

Banni des réunions interministérielles

Il mourut à quelque temps de là

Son ennemi triomphant

S’attribua le travail de Stévinius arbonactos

 

Pour en assurer la diffusion

Et au fur et à mesure de cette diffusion

Assurer sa notoriété de ministre de troisième catégorie d’une part et d’autre part

Afin de passer en deuxième catégorie

Mais les amis de nos ennemis sont nos ennemis

Le triomphe d’ Olincrios Apsafonom fut de courte durée

Il avait eu le malheur de s’approprier un travail qui n’était pas de lui de le plagier et

D’y ajouter des incohérences dans sa volonté de rendre encore plus convaincante

 

Cette fameuse note intitulée «  considérations sur un phénomène inexpliqué »

Détruisant sa rigueur minutieuse

Rigueur minutieuse que l’ ennemi de Olincrios Apsafonom s’ingénia à mettre en exergue

Non Stévinius Arbonactos n’ avait pas vu

 

Un visage caché

Un animal inexistant

Un objet inquiétant

Une machine arborescente

 

Un visage caché fut-il celui de Dieu là où il n’y en avait pas

Il avait réellement décelé un phénomène inexpliqué

Auquel il fallait donner toute l’ attention nécessaire pour l’ expliquer

Mais pas cette extravagance qu’ Olincrios Aposafonom affirmait mettre en évidence

 

En interprétant le nuage de points de manière outrancière

Pour affirmer non pas qu’on pouvait y déceler mais qu’on y décelait

un animal inexistant, un objet inquiétant,

Et le visage caché de Dieu

 

 

Olincrios fut contraint de se dédire

Il fut rétrogradé en quatrième catégorie des citoyens de l’ empire

Perdit son poste ministériel

Et la vie à quelque temps de là

 

Mais les ennemis de nos amis sont nos ennemis

Olincrios Apsafonom avait lui aussi des amis

Qui s’ empressèrent de dénigrer cet ennemi claironnant d’ Olincrios

Pranominos Lébédérium

 

Pour saper les positions de ce défenseur de la note de Stévinius arbonactos

Il n’y avait pas de phénomène inexpliqué

Il n’ y avait là qu’un phénomène naturel

Tout ce qu’il y avait de plus naturel

 

Transformé

en un visage caché prétendument celui de Dieu

un animal inexistant un objet inquiétant

Un fantôme de machine arborescente

 

En une centrale nucléaire avec toute sa nuisance interminable

Son coeur sombre dévorateur de matière

Comme si celui-ci ne gisait comme tous les autres coeurs fondus

Au fond de la mer des Cendres

 

Tout ceci n’était qu’un travail visant à affoler la population de l’ empire

Qui aspirait à la paix sous la bienveillance des Sombres

Bienveillance qui finit par entrer en œuvre

Par décret convoquant les ministres en désaccord en conférence

 

Avec obligation de trouver un terrain d’ entente sur la réalité ou non du phénomène

Était-on oui ou non en présence

D’un travail corrompu par un vœu pieux

Ce fameux vœu pieux

 

De voir dans le nuage de points aléatoires

Ce visage de Dieu

Ce coeur sombre dévorateur de toute matière d’une centrale nucléaire

Ou d’un travail falsifiable réfutable donc éminemment scientifique

 

Chaque jour

Leur ration alimentaire diminuerait

Comme leur nuit de sommeil

Comme la température de leur chambre

 

Au bout de la première semaine ils n’ auraient plus le droit de se laver

Au bout du premier mois l’ accès aux toilettes leur seraient retiré

Au bout du deuxième mois leurs vêtements leur serait retiré

Au bout du troisième mois on leur couperait une phalange d’un doigt

 

Au bout du sixième mois

Ceux qui ne seraient pas morts seraient privés d’eau

Le survivant s’il y avait un survivant entérinerait une des thèses en présence

Soit il y avait bien un phénomène inexpliqué soit il n’ y avait rien que de très naturel

 

Défendre ses convictions peut aller jusqu’ aux plus grands sacrifices

Mais quand on est ministre jamais jusqu’ au renoncement des plaisirs de la vie

Croyait-on parmi le peuple grand dénigreur de ses représentants qu’il élit

Et réélit pourtant

 

Au bout de la première semaine

Une violente dispute éclata entre les ministres

Il y eut des morts et des blessés graves

Pour une futile question de préséance

 

Les morts les blessés et les ministres indemnes

Furent logés à la même enseigne

Telle est la grande justice des Sombres qui

Au contraire du symbole de la justice de la cour suprême d’ appel

 

Ne peut-être représentée par une déesse non voyante

Escortée de ses nymphes

l’une se voilant la face

les deux autres se bouchant les oreilles ou la bouche

 

Mais par une déesse munificente

Au regard qui perce nos âmes

Aux oreilles qui entendent tout ce que nous disons

Et à la bouche qui comme une corne d’or fait couler ses sentences inattaquables

 

Tous eurent droit à l’ ablation de leur index

Droit pour les droitiers gauche pour les gauchers

Puis pour les morts à un embaumement de deuxième catégorie

C’est-à-dire permettant au cadavre d’exhaler toutes ses odeurs

 

Et pour les blessés à diverses amputations

Ou pose de points de suture sur leurs cicatrices en fil de lin commun

Puis tous morts blessés, indemnes réunis dans la salle de conférence déjà glaciale

Furent conviés à reprendre leurs échanges

 

En un jour

Un consensus fut trouvé entre tous les ministres

Morts blessés ou « indemnes » amputés de leur index

Confirmant l’opinion publique qu’un ministre ça préfère son confort à ses idées

 

Il y avait bien un phénomène inexpliqué qu’il fallait étudier

Pour en déceler l’ ampleur la dangerosité et

Déterminer les moyens pour l’ empêcher de mettre en péril

La civilisation de l’empire des Sombres

 

Afin de faire cette démonstration que toutes les civilisations ne sont pas mortelles

Et que les Sombres avaient eu l’ immense sagesse

De mettre en place cette civilisation immortelle après l’effondrement

De la civilisation honnie des machines arborescentes

 

En bannissant les machines

Le recours à l’ énergie nucléaire

Toute recherche scientifique plus particulièrement

En physique chimie et mathématiques

 

À partir de la conférence

Il y eut un temps que l’ on peut qualifier de récupération

Les ministres et leurs équipes puissamment sollicités

Eurent besoin de revenir à eux

 

De retrouver leur vie quotidienne leurs routines

Que l’ empire des Sombres encourageait

Pour entreprendre la tâche ardue

De cerner le problème proclamé mis en évidence par la conférence

 

Ici il faut faire intervenir l’ action du ministre plénipotentiaire

Ambrosius Vanactanasius à la tête du grand Ministère des Visions Transcendentales

Qui me nomma afin de mettre en évidence la nature du phénomène

En commença par retracer tout l’historique de son dévoilement

 

J’ai eu l’honneur en ce jour de remettre mon rapport au secrétariat du Ministère

D’apprendre que j’ étais dans les dix premiers à déposer mon rapport

Et que l’ on me ferait connaître dans les meilleurs délais

S’il entrait en correspondance dans ses conclusions avec les autres

 

Et surtout avec les directives des Sombres

Auquel cas je serais récompensé par l’autorisation d’assister à

Une de leur rare audience publique

Dans le cas contraire on ne connaissait pas encore la sanction

 

Je suis serein

J’attends

J’observe le nuage de points qui flotte à l’orée de mon esprit

Est-ce le visage de dieu que je vois

 

 

 

 

 

 

 

 

Chroniques de l' empire des Sombres / L'observateur du nuage des points
Chroniques de l' empire des Sombres / L'observateur du nuage des points

Commenter cet article