Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Elbiar

   Une tempête médiatique dans une gamelle. Le macron bashing commence...

 

A la suite de la démission du général de Villiers le concert moutonnier de bêlements des médias et de leurs spectateurs renvoyant dans leurs appréciations leurs mêmes lieux communs dans un pathétique effet de miroir a commencé son tintamarre vain :

Quel autoritarisme mal placé ! quelle négation de ses engagements ! Ce freluquet de président qui n’ a même pas fait son service militaire rappelle à l’ ordre un général qui s’est exprimé de manière outrancière sur la réduction prévue cette année par le gouvernement Macron dans le but de rassurer notre premier partenaire l’ Allemagne pour renforcer nos liens avec elle et renforcer l’ Europe. Mais pour ces médias myopes, c’est trop demander que de contextualiser une mesure difficile. Même la gauche radicale avec son maduro président défend l’ armée et vilipende le président.

Quand la soi-disant "Grande Muette" ( il y a belle lurette qu’elle n’est plus justement cette grande muette!) se dote d'un porte-parole qui  oublie que dans une démocratie c'est le pouvoir civil élu par les citoyens qui commande au pouvoir militaire, qui croyez-vous que nos médias soutiennent, oubliant cette évidence que  «la guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires » comme l'a fait remarquer en son temps Georges Clémenceau, et à eux seuls, tout experts qu'ils se prétendent.

Lors du quinquennat précédent le général de Villiers avait déjà étalé publiquement son opposition à la réduction du budget de l’ armée, le chef de l'État avait cédé au chef d'état major des armées.

Mais notre général au verbe haut a oublié que Macron n’est pas dans la position de faiblesse de Hollande, sa majorité via les frondeurs lui refusant toute légitimité.

Surprise : Macron n'est pas Hollande.

le général De Villiers vient de s'en apercevoir. D’autant que notre président fort de sa légitimité de début de mandat, se proclamant et de gauche et de droite, évite la suspicion qui accompagne tout gouvernement de gauche suspecté de préférer le beurre au canon.

Macron a rappelé qu'il était le chef et qu’il n’y avait qu’un chef de l’ armée, le général de Villiers en a tiré les conséquences et sur la base aérienne d’ Istres notre président a rappelé ses engagements que je salue vis à vis de notre armée.

Vous remarquerez qu’à aucun moment je n’ ai fait référence au général de Gaulle...
 

Voici deux articles anciens qui vous permettront de comprendre que je soutiens Macron et sa volonté de porter à 2 % notre budget des armées et le plus tôt sera le mieux, mais que je comprends sa mesure d' économie qui rompt avec ce lieu commun règle d'or de notre pays et de nos gouvernements : les problèmes trouvent automatiquement une solution en injectant toujours plus de crédits sans faire le moindre effort de révision pour vérifier que notre argent est dépensé au mieux !

 

Octobre 2011


 

A la suite de la fin de Kadhafi transformé d'abord en clown sanglant puis en pantin désarticulé, nouvelle confirmation de ce qui est une des grandeurs de la démocratie, en même temps très souvent perçue par les dictatures comme une faiblesse sinon une pusillanimité, à savoir la difficulté de ces démocraties à considérer les pays non démocratiques en tant qu'ennemis et la difficulté à envisager immédiatement, lorsque les premières critiques et attaques diplomatiques sont lancées contre elles, une politique de fermeté, pour continuer  à chercher les moyens d'un compromis au risque selon les propos de Churchill après la signature des accords de Munich avec l'Allemagne nazie :" Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.", - d'encourager à la guerre les dits pays non démocratiques. A la décharge du président du conseil Français Daladier, 1) il ne pouvait qu'aligner la politique étrangère de la France sur celle du  Royaume-uni pour que la France ne se retrouve pas seule face à Hitler, 2) il n'avait pas les illusions de Chamberlain et ne cherchait qu'à gagner du temps pour ( et c'est ici que je veux en venir) renforcer l'armée Française dans les secteurs où elle manquait de moyens.

Je ne peux m'empêcher de voir dans cette difficulté des démocraties, comme de leurs citoyens, à considérer l'autre comme un ennemi, une grandeur, une sagesse , mais dans la mesure où ne faisons pas preuve d'angélisme et où ne croyons pas que les autres pays suivront forcément notre exemple: il ne suffit pas de déclarer la paix pour avoir la paix, il ne suffit pas de ne plus avoir d'armée pour que les autres pays en fassent de même !

D' où ma "satisfaction" de voir que la France a contribué à la chute d'une dictature par l'action déterminée de son président et ce parce que, en plus de cette détermination, elle avait les moyens militaires ( avec aussi l'appui des Etats-unis et du Royaume-uni) de cette politique. Or avec la crise, partout en Europe les budgets militaitres sont en grande réduction ou sont menacés de l'être ! Ce qui veut dire que l'europe, à l'exception pour le moment de la France et du Royaume uni, aura de moins en moins les moyens d'assurer la défense de ses citoyens et qu' elle sera obligée de recourir de plus en plus au bouclier américain !

Trois chiffres : la France a dépensé en % de son PIB en 2009

- Pour la recherche, 0,84%

- Pour l'éducation, 6,24%

- Pour l'armée, 2,5%, soit une soixantaine de milliards de $ ( ce qui est peu ou prou la moyenne mondiale des budgets de dépenses militaires ; la Grèce dépense 3%, les Etats-unis 4,7%).

En fait beaucoup moins en 2016, 32,6 milliard d’ euros soit 1,78 %

En ces temps de crise où une démocratie peut sombrer facilement dans la démagogie du " c'est aux riches, aux banques, aux autres, à l'armée de payer" la tentation sera grande de réduire ce budget !

Or les dépenses militaires sont comme nos assurances, très inutiles tant que nous n'avons pas d'accidents, très utiles quand malheureusement nous en avons un.(Voir Daladier)

De plus, elles ont cet avantage sur les assurances d'avoir une capacité de dissuasion vis à vis de pays ou de groupes qui chercheraient à nous attaquer.

D'autre part, dans ces démocraties où nous n'avons plus que des droits et aucun devoir, il me semble bon qu'une institution comme l'armée, porteuse des valeurs de discipline, de rigueur, de sacrifice soit préservée et l'objet d'un consensus! 

Suis-je devenu militariste ? Pas plus que je ne suis favorable à un régime policier parce que je suis pour une police bien formée, bien équipée; sans celle-ci, très vite nous sombrerions dans l'anarchie, c'est-à-dire la loi du plus fort, déjà trop souvent de rigueur dans certains de nos quartiers! 


 

Janvier 2013


 

Pas plus tôt retirée des combats en Afghanistan, voici l'armée française de nouveau engagée dans une guerre. De nouveau les citoyens Français peuvent mesurer la nécessité d'avoir une armée disposant de tous les moyens pour intervenir sur un théâtre extérieur contre toutes menaces visant notre pays, -mesurer que toutes restrictions des dépenses en ce qui concerne les armées est à terme un danger pour notre sécurité. Je vous renvoie à un mien ancien article : Grandeur de la démocratie.

La France comme toute démocratie ne se veut pas d'ennemis, mais ce n'est pas elle qui choisit, ce sont les ennemis de la démocratie,  aujourd'hui les islamistes, salafistes, intégristes et consors. Ils représentent la pensée totalitaire dans sa misérable perfection : Un seul livre où tout est dit : pourquoi en lire d'autres, en écrire d'autres, brûlons-les, pourquoi faire des recherches scientifiques, tout est dit dans le Coran, en plus ces maudites recherches scientifiques ont un double défaut, elles sont falsifiables (transformables) et elles contredisent la parole sainte coranique, pourquoi pratiquer les arts, la peinture, la musique, la poésie et les autres arts comme le dessin humoristique, ce ne sont que des blasphèmes qui veulent se mesurer à la beauté d'un monde créé par Dieu, détruisons les statues, les mausolées, etc... pourquoi réserver une place à la femme dans la société, le coran le dit bien leur vocation est d'être des houris ( On traduit habituellement par vierge, ou bien le terme de houri est conservé, néanmoins le sens ne fait pas de doute : versets 72 à 74 de la sourate 55, "70. là, il y aura des vertueuses et des belles.71. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?72. des houris cloîtrées dans les tentes,73. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous?74. qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées.") - des vierges au paradis des hommes, réservées à leur usage privatif, allah u akbar !

 

 

 

 

 

   Une tempête médiatique dans une gamelle. Le macron bashing commence...

je vous rappelle cette évidence coluchienne :

 

 

   Une tempête médiatique dans une gamelle. Le macron bashing commence...

Commenter cet article