Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4 succulentes recettes à base de requin pour hâter l'éradication de nos océans et mers de ces féroces prédateurs pour l'homme
4 succulentes recettes à base de requin pour hâter l'éradication de nos océans et mers de ces féroces prédateurs pour l'homme

Je vous présente aujourd’hui, plusieurs recettes à base de chair et d’ aileron de requin, afin que vous contribuiez à la disparition de cette espèce dangereuse pour nous les hommes, qui nous empêche de nous ébattre librement dans les océans et les mers du monde du fait de sa déplorable ubiquité.

Commençons par

le requin poêlé avec sa crème de banane sauce curry :

 

Pour 4 bons mangeurs il vous faudra :

4 steaks de requin

25 g de beurre salé

Du curry de poivrons

2 poivrons rouges

1 poivron jaune

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à café de curry

20 cl de lait de coco allégé

Du sel

Du poivre ;
 

Pour la crème de banane

5 bananes

1 jus de citron

15 g de beurre salé

1 cuillère à café de gingembre

1 cuillère à soupe de sucre

du sel et du poivre noir de Kampot au Cambodge
 

- Préparation du curry de poivrons:

  • Passez les poivrons sous le grill au four jusqu’à ce que la peau noircisse. Laissez les refroidir dans un saladier couvert afin de pouvoir les peler facilement, épépinez et coupez-les en fines lanières.

  • Dans une sauteuse, faites chauffer l’huile et faites-les revenir avec le curry pendant 15 minutes. Ajoutez le lait de coco et laissez mijoter pendant environ 5 minutes à feu doux. Dès que les poivrons sont tendres, salez, poivrez et réservez.

- Préparation de la crème de banane:

  • Epluchez les bananes et écrasez-en 3 à l’aide d’une fourchette en ajoutant la moitié du jus de citron. Faites-les revenir dans une poêle avec le beurre, le gingembre finement haché et le sucre. Laissez cuire pendant 3 à 4 minutes à feu doux. Réservez.

  • Coupez les deux bananes restantes en rondelles. Arrosez de jus de citron pour éviter qu’elles noircissent et faites-les revenir dans le beurre restant pendant 30 secondes de chaque côté à feu vif.

- Préparation du requin :

  • Pendant la cuisson de la crème de banane, faites fondre 25 g de beurre dans la poêle et faites cuire les steaks de requin à feu fort pendant 1 minute de chaque côté. Les steaks doivent être rosés au milieu.

  • Vous pouvez aussi cuire les steaks de requin 10 minutes à four chaud à 180 °C après l’avoir saisi 10 secondes dans l’huile d’olive chaude.

  • Dressez les steaks de requin sur les assiettes, déposez une cuillère à soupe de crème de banane chaude et quelques rondelles de bananes poêlées. Parsemez de curry de poivron tout autour.
     

Dégustez en savourant pleinement le fait que vous contribuez à débarrasser notre planète d’ une espèce particulièrement nuisible à l’ homme, même si ce faisant vous risquez de vous intoxiquer gravement parce que polluants et métaux lourds sont présents en importante quantité dans la chair des requins étant donné qu'ils sont au sommet de la chaîne alimentaire océanique, puisque nos océans et mers nous servent de poubelle pour rejeter nos hydocarbures, et autres produits chimiques et métaux lourds comme le mercure, qui s' accumulent dans l'organisme des poissons, festins de nos requins.

 

 

***
 

Passons à notre deuxième tout aussi succulente recette :

Le requin à l ‘étouffée à la créole ou touffée de requin

- Pour cette recette il vous faudra :

de l’ail, du sel, du poivre, du piment, des feuilles de bois d’ inde, du persil, 2 citron verts, 3 cuillères à soupe d'huile, 600 g de requin, 1 oignon, 1 gousse d’ail, 2 échalotes, 1 bouquet garni, 3 tomates coupées en dés et épépinées

- Pour la marinade:

Ail, sel, poivre, piment, feuilles de bois d'inde, Jus de citron vert, de l’ oignon, de l’échalote
 

Passons à la préparation de notre plat pour 4 personnes :

 

Préparation :

- D’ abord faites une marinade en mélangeant dans un bol le jus de citron, l'ail écrasé, les feuilles de bois d'inde, les clous de girofle, le laurier, le sel, le poivre et de la purée de piments de Cayenne.

Réservez la marinade.

- Portez une casserole d'eau à ébullition, trempez le requin, grattez le pour retirer la peau et coupez le en tranches puis laissez mariner 1 h 30.
- Faites chauffer une cocotte avec 3 cl d'huile, le bouquet garni, l'oignon et l'ail écrasé. Faites dorer à feu doux pendant quelques minutes.
- Ajoutez les tomates écrasées, le concentré de tomate et les tranches de requin.
- Mouillez avec la marinade et laissez cuire 20 minutes à l'étouffée.

 

Dégustez votre requin avec la satisfaction supplémentaire d’ avoir manger un mangeur d’ hommes

qui tue pas moins de 5 humains par an qui n’ avaient que le tort de se livrer aux joies de la baignade ou du surf

***
 

Et voici notre troisième succulente recette

 

Le Colombo de requin au coco

 

Ingrédients pour 6 personnes

Pour la marinade :
- 1 kg de requin
- 25 cl de lait de coco
- 3 cuillères à soupe de poudre de colombo
- 1 gousse d'ail pilée
- 1 petit piment vert entier
- 2 cuillères à soupe de jus de citron
- Un mélange 5 baies
- 1 petite cuillère à soupe de gingembre en poudre

Pour la cuisson :
- 1 cuillère à soupe d'huile d'arachides
- 2 oignons
- 2 carottes
- 1 cuillère à café de cumin
- 1 cuillère à café de piment en poudre
- 3 cuillères à soupe de ciboulette ciselée
- du sel
- de la noix de coco en poudre en poudre

 

Préparation de la recette :


Tout d abord, ôter la peau et les cartilages du poisson et le détailler en cubes d'1 cm de côté.
Mélanger ensemble les éléments de la marinade et y plonger les dés de requin.
Laisser mariner 12 h au frais en mélangeant de temps en temps.
Peler carottes et oignons et les hacher menu avant de les faire revenir dans l'huile pendant environ 10 minutes.
Egoutter le requin et le saisir à feu vif dans une poêle à part avant de l'ajouter aux carottes et oignons bien dorés. Mélanger une dernière fois la marinade et la verser dans la sauteuse.
N’oubliez pas d’ enlever le piment vert sous peine d’ un inextinguible feu en bouche.
Joindre le cumin et le piment en poudre.
Laisser cuire 15 minutes à découvert sur feu modéré.
Juste avant de servir, saler et parsemer de ciboulette ainsi que de coco râpée.

Accompagner de riz blanc thai.

Vous pouvez boire une bière légère, du thé ou bien un petit vin australien ou chilien, à moins que vous ne vous rabattiez moins exotiquement sur un blanc léger de Provence pour atténuer le feu du piment si le lait de coco ne l’ a pas suffisamment éteint et songez au plaisir de déguster du steak de cet horrible poisson plein de dents.

 

***
 

Enfin venons au plat de choix jadis réservé aux empereurs de Chine aujourd’hui grâce à la mondialisation, aux succès de la Chine dans celle-ci, devenu accessible à n’importe quel citoyen.

 

la soupe aux ailerons de requin

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 50 g d'ailerons de requin prêts à cuire
- 100 g de côte de porc sans os
- 3 cuillerées à café de fécule
- 1 tubercule de gingembre découpé en lamelles
- 100 g de pousses de bambou
- 10 g de champignons noirs
- 2 litres de bouillon de poulet
- sel
- 2 cuillerées à soupe de sauce de soja
- 2 cuillerées à soupe de xérès
- 1/2 cuillerée à café de sel
- 1/4 cuillerée à café de poivre

 

Préparation :

Laissez tremper les ailerons de requin dans de l'eau froide pendant 1 heure.

Mettez 1 litre d'eau et le gingembre dans une casserole et portez à ébullition.

Mettez-y les ailerons de requin et laissez cuire le tout à feu doux pendant 1 heure.

Retirez les ailerons et laissez-les égoutter.

Jetez l'eau et le gingembre.

Laissez tremper les champignons noirs 30 minutes dans de l'eau tiède, puis essorez-les soigneusement.

Découpez en très fines lamelles la viande, les pousses de bambou et les champignons.

Mélangez dans un bol le xérès sec, la sauce de soja, 1 cuillerée à café de fécule et la viande.

Laissez reposer 15 minutes.

Délayez le reste de la fécule dans un peu de bouillon.

Faites bouillir le bouillon dans la casserole.

Ajoutez la ailerons de requin et la viande marinée.

Laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes.

Incorporez les pousses de bambou, les champignons et le reste des assaisonnements.

Après 5 minutes, versez la fécule délayée en tournant doucement et constamment la soupe avec une spatule.

Retirez la casserole du feu et servez aussitôt.

 

Savourez aussi bien qu’ un empereur de chine cette soupe raffinée en songeant que les ailerons qui donnent toute cette saveur à la soupe ont été coupés à vif au requin qui a été ensuite rejeté à la mer où il a mis plusieurs heures à mourir dans des souffrances bien méritées pour ses méfaits innombrables et la peur qu’ il a provoqué aux innocents et rares baigneurs qui ont eu le malheur de le rencontrer.

 

***

Evidemment, vous vous en seriez douter pour des recettes, elles sont à prendre cum grano salis, avec un grain de sel, c'est-à-dire au moins avec circonspection et une touche d'humour, dans ce cas, noir comme du poivre noir.

 

 

Ainsi, Les hommes massacrent à peu prés 100 millions de requins par an, soit 3 par seconde. Ajoutons que 2,5 millions de requins sont tués par des pêcheurs qui comme les chasseurs sur le continent se livrent à cette activité autrefois justifiée par les besoins alimentaires mais aujourtd'hui seulement justifiée par le fait que nous considérons cette planète et ses ressources comme mises à notre disposition pour en faire ce que bon nous semble.

Les dernières statistiques publiés par la FAO ( Organisation pour l’alimentation et l’agriculture) montrent que le volume de pêche aux requins augmente : de 693 001 t de prise en 1990,  à 828 364 t en 2000 (augmentation de 20%) . Des chiffres qui seraient sous-évalués : selon Bernard Seret, grand spécialiste du requin et chercheur à l’IRD (Institut de recherche pour le développement). En effet, ni les pêches traditionnelles ou artisanales ni les tonnes de carcasses rejetées à la mer par le finning (pêche dont le but est couper l’aileron et de rejeter ensuite le requin) ne seraient prises en compte. On peut estimer la population péchée à 1,5 millions de tonnes.

Soulignons que deux ordres de causes expliquent la disparition rapide des requins de nos océans et mers:

- Culturelles : les ailerons de requins ont pendant des siècles été réservés à l’empereur de Chine et à une élite.

Aujourd’hui la soupe aux ailerons de requin s’est démocratisée du fait de l’essor de l’économie asiatique, et donc du niveau de vie de ces populations, et répandue dans le monde par mimétisme culturel

- Commerciales : Du fait de la demande croissante un kilo d’ailerons se négocie entre 300 et 500 euros. De ce fait la pêche aux requins est très rentable et s’intensifie puisque tout est bon dans le requin, bien sûr ses ailerons mais sa chair pour faire des steaks, ses dents pour servir de parure, sa peau pour fabriquer des escarpins, des sacs à main et le foie pour faire de l’huile.

D'où une pêche intensive qui provoque ce rapide déclin de leurs populations partout dans le monde, d'autant que leur maturité sexuelle tardive et leur faible taux de reproduction ne leur permet pas de subir un tel rythme de pêche.  

"Les requins entretiennent la vie océanique depuis plus de 400 millions d'années et équilibrent l'écosystème marin dont dépend directement la vie sur Terre. Les conséquences de leur disparition seront irréversibles et entraineront le déséquilibre de l'écosystème océanique qui nous fourni une grande partie de notre oxygène, régule le réchauffement climatique, et nourrit la majorité des habitants de la planète. En effet, cela implique directement le déclin de nombreuses autres espèces, affectant directement la vie économique de nombreuses pêcheries partout dans le monde.  

Ce commerce est extrêmement lucratif. Dès lors, du fait des interdictions de la pêche des requins dans plusieurs pays et en Europe il est devenu le fait de maffia téant donné que le trafic d'ailerons est le plus lucratif après celui de la drogue.
 

Conclusion :

Encore une nouvelle espèce qui pâtit de notre comportement inconséquent dicté non par le souci d' alimenter notre humanité mais de réaliser des bénéfices en liaison avec le fait que nous sommes trop nombreux désormais sur cette planète, notamment à cause de l' effet néfaste des religions qui prônent le "croissez et multipliez vous", désormais inapproprié vu notre nombre qui atteindra rapidement les 10 milliards

 

http://www.worldometers.info/fr/population-mondiale/

 

Mais le mieux et de voir le film de Robert stewart et son interview qui vous en disent plus long sur ce massacre des requins

 

http://dai.ly/x4xfxp


https://youtu.be/oDtmwU4eJuo

 

 

4 succulentes recettes à base de requin pour hâter l'éradication de nos océans et mers de ces féroces prédateurs pour l'homme
4 succulentes recettes à base de requin pour hâter l'éradication de nos océans et mers de ces féroces prédateurs pour l'homme
Tag(s) : #Ecologie, #Inhumanité de l'homme, #Principe de précaution, #Pollution, #Religions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :