Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le relatif recul du revenu des classes moyennes occidentales, le visage effrayant que donne de l' Islam les islamistes et le sentiment d' insécurité sont les chevaux de batailles des politiciens populistes

Le relatif recul du revenu des classes moyennes occidentales, le visage effrayant que donne de l' Islam les islamistes et le sentiment d' insécurité sont les chevaux de batailles des politiciens populistes

 

 

D'où vient ce malaise dans les sociétés des pays développés dont j' ai déjà parlé dans de précédents articles notamment :

 

http://www.autruchement-dit.com/2014/12/une-nouvelle-bouleversifinicative-les-inegalites-obscenes-dans-les-societes-des-pays-de-l-ocde-sont-un-frein-a-la-croissance.html

 

http://www.autruchement-dit.com/2014/11/analyse-spectrale-de-la-crise-des-societes-des-pays-developpes-hommage-a-michele-tribalat.html

 

 

On comprend qu' il s' enracine dans la croissance des inégalités et dans l' inquiétude concernant leur culture face au visage rébarbatif que montre l' Islam dans le monde. Comme la mauvaise monnaie chasse la bonne, la mauvaise image donnée de l' islam par les islamistes chasse la belle image donnée par le soufisme de cette même religion

 

voir : http://http://latina.jeanpierre.perso.neuf.fr/page9.html#pongtong2

 

Une des manifestations de ce malaise est le populisme dont la technostructure politico-médiatico- intellectuelle refuse de reconnaître qu' il prend racine dans un bon sens populaire trop dénigré, par méfiance du peuple toujours vu par cette classe comme une bête féroce, - qu' il est parfois, exaspéré par le refus de le prendre en considération :

 

http://www.autruchement-dit.com/2016/01/bon-sens-populaire-ou-populisme-hommage-a-magyd-cherfi.html

 

Mais il y a aussi ce sentiment prévalent que la mondialisation a créé une classe de gagnants et une classe de perdants.

Une étude de Branko Milanovic, professeur à l’Université de New-York, montre les conséquences de la mondialisation sur les différentes classes de populations à l’échelle mondiale. Cette étude porte sur la répartition des revenus par centiles — un centile représente les 1% de la population disposant d' une identique tranche de revenu — et sur leur évolution dans le temps, depuis 1988 jusqu’à présent.

 

http://glineq.blogspot.fr/

 

Mais un dessin vaut mieux qu' un long discours

 

 

 

 

 

Une explication de la victoire de Trump : Les classes moyennes occidentales ( Nous)  sont les perdantes de la mondialisation
Une explication de la victoire de Trump : Les classes moyennes occidentales ( Nous)  sont les perdantes de la mondialisation
Une explication de la victoire de Trump : Les classes moyennes occidentales ( Nous)  sont les perdantes de la mondialisation

 

 

On comprend les réussites électorales de tous ces hommes politiques qui surfent sur ce sentiment de déclassement des classes moyennes qui fournissent habituellement les gros bataillons des défenseurs de la démocratie représentative.

Mais cet « appauvrissement » relatif des classes moyennes occidentales, ressenti comme absolu du fait de l'enrichissement éhonté des 1 % les plus riches n' est pas la seule cause, sinon pour quoi retrouve-t-on en Chine, en Inde dont les classes moyennes au lieu de s'appauvrir ont vu leur part du revenu monter, cette même enflure du nationalisme, de la xénophobie, du « populisme », ces relents d'un racisme toujours renaissant toujours à la recherche de boucs émissaires ?

Parce que il s' agit par exemple pour la classe dirigeante chinoise de sauver par tous les moyens ses privilèges, qu'elle sait à terme menacés par la montée de ces classes moyennes dont on constate que lorsqu' elles atteignent un certain seuil de développement, elles deviennent favorables à la démocratie comme on l' a vu par exemple en Corée du sud. Quoi de plus tentant pour ces politiciens sans scrupules guidés uniquement par leur volonté de rester au pouvoir, de détourner ces classes moyennes vers le « enrichissez-vous-toujours-plus » au détriment de l' idéologie égalitaire du communisme, vers la menace des minorités intérieures, ouïghoure ou tibétaine et d' exacerber le sentiment national en dénonçant les menaces qui pèseraient sur la Chine du fait des pays limitrophes.

Même situation en Russie avec Poutine qui joue de l'incapacité des pays européens et des USA de lui faire sa place de partenaire dans le monde, même si ce partenaire est plus que mal commode.

Idem pour Marine Le Pen en France ou bien Trump aux USA qui eux jouent sur ce sentiment de déclassement réel de leur population parce que leurs gouvernements ont abandonné la défense de leurs intérêts comme le prouve la montée des classes moyennes asiatiques qui s'est fait à leur détriment.

Les Trump, les Le Pen, et autres ne font que se servir de cette « misère » de leur population abandonnée, à des fins électoralistes avec heureusement parfois comme en Angleterre pour Boris Johnson un retour de bâton qui les met à terre.

Il ne s' agit pas pour moi d' exonérer ces politiciens cyniques de leurs lourdes responsabilités de grossier simplificateur des problèmes que nous posent la mondialisation, mais de souligner la responsabilité de nos gouvernements incapables d' avoir comme par exemple de Gaulle une politique de défense des réels intérêts de leur pays, qui ne doit pas être fondée sur un refus du libéralisme et de la mondialisation mais sur les moyens de faire de ce libéralisme et de cette mondialisation par la régulation une arme pour la poursuite du rêve vers une société plus juste plus équitable, aujourd'hui perdu, en faisant preuve de courage poilitique.

L' échec de l' Union Européenne est patent, parce qu' elle s' avère incapable de protéger sa population de la concurrence déloyale des pays émergents, justement au nom du principe de la libre concurrence qui doit être remplacée par le principe de la concurrence équitable qui consite à ne pas mettre sur le même pîed des pays qui pratiquent le dumping social, fiscal et monétaire.

Je sais… je rêve… Mais on ne peut vivre sans rêve….

 

Une explication de la victoire de Trump : Les classes moyennes occidentales ( Nous)  sont les perdantes de la mondialisation
Le relatif recul de la part de leurs revenus pour les classes moyennes des pays développés est un des chevaux de bataille des politiciens populistes, qui leur assurent leurs succès électoraux, en toute dernière heure celui de Donald Trump aux USA, et en 2017 celui de Marine Le Pen en France !?

Le relatif recul de la part de leurs revenus pour les classes moyennes des pays développés est un des chevaux de bataille des politiciens populistes, qui leur assurent leurs succès électoraux, en toute dernière heure celui de Donald Trump aux USA, et en 2017 celui de Marine Le Pen en France !?

Tag(s) : #Populisme, #Croissance, #Classes moyennes, #Inégalité, #Union Européenne

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :