Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Balance macabre : Orlando, Magnanville
Balance macabre : Orlando, Magnanville

 

 

Il ne s'agit pas pour moi de convaincre les américains que la vente trop libérale d' armes est mortifère. La NRA ( National Rifle Association) a gagné son combat idéologique en s' abritant derrière le deuxième amendement de la constitution des États-Unis :

 

« A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. »

« Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes, ne sera pas transgressé. »

 

Cet amendement constitue un fondement de la société et de la culture américaine. Son interprétation peut être plus ou moins libérale :

Pour les républicains, le port d'armes est autorisé pour tous les citoyens sans conditions ; c'est ainsi un droit inaliénable comme la liberté de religion, d'expression, etc.

Pour les démocrates, le port d'armes n'est autorisé que dans le contexte d'une « milice bien organisée », et n'est pas un droit comparable à la liberté d'expression, de religion qui sont des droits sans autres limites autres que celles des droits d' autrui.

Malheureusement pour les Américains, c'est l'interprétation républicaine qui domine. Ainsi, l' accès au port d' armes est facilité pour tous les citoyens, « milice bien organisée » ou pas.

Cependant, il existe des restrictions dans certaines villes ou états qui limitent le port d'armes ou oblige leur déclaration à la police.

En 2008, la Cour Suprême américaine a affirmé le droit de chaque Américain à posséder une arme, et a, par conséquent, invalidé la loi de la capitale fédérale, Washington, concernant la déclaration des armes à la police.

D' où l' importance du remplacement du juge très conservateur Antonin Scalia décédé le 13 février 2016, par un juge nommé par le président Obama, Merrick Garland, malgré l'opposition de la majorité républicaine qui va donner la majorité à la cour aux libéraux et pourrait permettre une interprétation plus restrictive du deuxième amendement.

S'il ne s' agit pas pour moi d'intervenir dans le débat américain, c'est qu'il s'agit pour moi de conforter nos gouvernements français et européens et nos opinions publiques dans la poursuite et le renforcement de la restriction de la circulation des armes, à partir des deux attentats pour l'un en France, islamiste, à Magnanville et pour l' autre plus ambigu dans sa motivation, à Orlando aux États-Unis, tous les deux aussi effroyables par leur cruauté, par leur inhumanité mais dont l' un s'est soldé par 49 morts et 53 blessés et pour l' autre par 2 morts. Cette balance macabre est le résultat dans le premier cas de l' utilisation d'un fusil d’assaut AR-15, d’un pistolet et de plusieurs chargeurs de rechange et pour le deuxième d'une arme blanche dans doute parce qu' il  a été plus difficile à « notre » terroriste de se procurer une kalachnikov, un pistolet et/ou des grenades.

Balance macabre : Orlando, Magnanville
Tag(s) : #Terrorisme, #Islamisme, #Armes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :