Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes
Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes

Les récents évènements du train Thalys démontrent une nouvellle fois que nous ne sommes pas en France comme en Europe suffisamment protégés contre les attentas islamistes.

Une fois de plus est démontré que nous n' avons aucun intérêt, particulièrement en France, à faire confiance pour notre sécurité à un État plus soucieux d' enfoncer les portes ouvertes mais pas celles qui sont fermées, de nier les faits que de les affronter, plus soucieux de paroles verbales que d' actions plus efficaces.

En effet, comme le déclare le ministre de l' intérieur :

« Le niveau de menace est très élevé. »

Personne ne le nie. Au contraire c' est le sentiment d' un très grand nombre de citoyens.

« Nous le répétons avec le président de la République depuis des mois par soucis de transparence. Notre mobilisation est totale. »

Alors pourquoi n'y a-t-il pas de portiques dans les grandes gares comme dans les aéroports ?

Pourquoi n' y-a-t-il pas de policiers spécialisés pour intervenir dans les grands trains comme dans les avions de la compagnie israelienne El Al?

Parce qu' ils sont mieux utilisés pour assurer la protection de nos très nombreux « grands » hommes politiques ?

C'est grâce à elle et au sang froid de chaque Français que nous continuerons de surmonter cette menace".  

En effet c'est l'intervention des courageux passagers qui a évité un très grand nombre de victimes dans le train Thalys.

 

***

 

Mais passons à des problèmes plus sérieux :

 

 

Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes
Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes
Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes
Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes
Nous ne sommes pas assez protégé des terroristes islamistes

 

Après l' échec de ma tentative de réhabilitation des corbeaux, et m' être fait fortement tancé par certains de leur représentants, voir ci-dessus, j' espère me racheter en entreprenant celle des rats, qui en ont moins besoin que ces noirs volatiles, puisque, par exemple La Fontaine, leur consacre pas moins de douze fables dans lesquelles il leur réserve au contraire des corbeaux, un rôle de héros positif, qu' illustre très bien « le lion et le rat » ou notre minuscule mammifère sauve le fastueux roi de la savane du piège dans lequel il était tombé :

 

http://www.lafontaine.net/lesFables/afficheFable.php?id=34


 

Les rats

 

 

Certes, certes les rats ont pour fâcheuse habitude

De quitter les navires en perdition

Mais quoi faire d’autre

D’autant que le plus souvent c’est soit la démesure des océans

 

Avec leurs vagues disproportionnées

Soit l’avarice d’armateurs qui continuent de faire naviguer des cargos obsolètes

Qui depuis belle lurette auraient dû être désarmés

Qui sont responsables du désastre et non la gente ratière

 

Certes, certes les rats ont pour fâcheuse habitude

De donner asile aux puces porteuses de la rage

Mais quoi faire d’autre

Et  dites-moi qui est responsable de la multiplication des dites puces

 

Si ce n’est la déplorable attitude des hommes

De ne pas se soucier de leurs déjections

Et d’autre part depuis combien de temps

N’y a-t-il plus eu de peste en Europe

 

Certes, certes les rats ont pour fâcheuse habitude

De ronger tout ce qui est à ronger voire plus  

Mais quoi faire d’autre

Pour se faire les dents lorsque la nature a fait de vous de minuscules rongeurs

 

Certes, certes les rats ont pour fâcheuse habitude

De se multiplier quand les chats ne sont pas là  

Mais quoi faire d’autre

Si les hommes sont suffisamment fous pour éliminer cet ennemi sans pitié de la gente ratière

 

Certes, certes les rats ont pour fâcheuse habitude  

De déboucher sous vos pieds de la manière la plus impromptue

En provoquant une grande frayeur parmi la gente humaine

Surtout féminine

 

Mais quoi faire d’autre  

Puisqu’ils ont par cette vitesse d’exécution le souci

D’échapper au danger de ces pieds gigantesques qui pourraient les écraser

Eux qui fuient de même à fond de train dans la plus grande des épouvantes

 

Certes, certes les rats trouvent refuge dans nos greniers nos caves, nos égouts, nos champs

Mais où trouver un meilleur abri et

N’oubliez surtout pas qu’ils nous débarrassent d’une grande partie de nos ordures

Qu’ils nous rendent le plus grand des services dans nos laboratoires dits de recherche

 

Où ils subissent toute sorte d’expériences dites scientifiques

Comme par exemple l’implantation d’électrodes dans le cerveau

Pour connaître leurs réactions à tel ou tel stimulus

Mettez-vous un instant à leur place

 

Vous vous voyez avec les dites électrodes

Plantées dans ce qui vous tient lieu de

Cerveau

Sous le regard clinique de rats savants

 

Quand on ne leur inocule pas toute sorte de pathologies plus ou moins

Cancéreuses

Scrofuleuses

Pustuleuses

 

Pour découvrir des moyens d’éradiquer celles-ci

Sans se soucier de savoir s’ils pourront bénéficier de ces traitements

Sans compter toutes les expériences qui ont pour but de rajeunir la peau de nos vieilles cocottes

De leur redonner leurs vingt ans à jamais révolus

 

C’est pourquoi je désirerais obtenir votre soutien

Afin de remplacer cette dénomination infamante de rat

En sachant que le mot fait

Le moine

 

Par celle plus positive de hamster

Rongeur de la même famille qu’eux

A la seule différence que les rats ont une queue longue et mince

Alors que les hamsters ont une queue courte et épaisse

 

Ou bien par cochon d’inde

Certes plus grand et sans queue apparente  

Mais qui servent comme nos rats

De cobayes dans nos chambres de torture

 

Appelés laboratoire de recherches

Ou pourquoi pas par celle de chinchilla

Qui évoque la douceur d' élégantes fourrures 

Enveloppant le corps nu de nos très chères 

 

Nous pourrions aussi appeler nos rats

« Animal du cœur »

Si Herta Mûller l' accepte

Ou bien « écureuils de la nuit »  

 

Vocables je le reconnais un peu longs

Ou tout simplement revenir au nom de

Campagnol  

Fleurant bon la nature

 

Ou bien encore « homo  »

Et nous réserver le terme de

« Rat »

Que nous employons pour désigner notre voisin qui ne partage pas notre manière de vivre

 

 

J' ai profité de cette réhabilitation des rats pour rendre homme à une très grande et puissante écrivaine, prix Nobel de littérature en 2009, Herta Müller qui dans "Animal du coeur", "La convocation" et "Le renard était déjà le chasseur" nous donne de la dictature de Ceausescu une description étouffante dans une langue d' une poésie qui vous emporte au-delà :

"Les peupliers sont des couteaux verts." Le renard était déjà le chasseur.

" Les mots de notre bouche écrasent autant de choses que nos pieds dans l' herbe. Et  que le silence." Animal du coeur.

"Une femme sait tous les jours à quoi elle ressemble." La convocation.

 

 

 

 

 

 

Pour voir les images en grandeur réelle, click droit sur l' image puis afficher l' image

Pour voir les images en grandeur réelle, click droit sur l' image puis afficher l' image

Tag(s) : #Islamisme, #Insécurité, #Terrorisme

Partager cet article

Repost 0