Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...
Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...
Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...

Je ne vois guère que Tsipras qui fait mieux pour "balader" les gens que Notre Grand Président Hollande le-courre-toujours-aux-quatre-coins-de-la-planète et pour les envoyer balader que notre premier ministre Manu-kesta-la-castagne.

Trois justifications au moins à ma mauvaise humeur politique :

 

1) l' action décisive du gouvernement ( pour son maintien ?!) contre le chômage

 

 

Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...

2) Les "réformes" de structures et d' urgence ( soi-disant) réalisées, (sic!), mais pas celle du marché du travail, prioritaire pour réduire notre chômage de masse, en accordant enfin aux entreprises une plus large liberté de licencier, gage d' embauche plus facile en cas de redémarrage économique, ce à quoi elles ne se résolvent pas aujourd'hui malgré le fameux alignement des planètes et la reprise économique, de peur, demain, de ne pouvoir licencier en cas de retournement de la conjoncture. 

Pour Hollande, le-courre-toujours-aux-quatre-coins-de-la-planète-pour-se-faire-un-boeuf, il n 'est que temps de passer à la redistribution (sic!), assurance en effet de succès électoral assuré ( voir Tsipras en Grèce, politicien démagogue comme ne peuvent s' empêcher de l' être les politiciens en Grèce depuis l' antiquité, qui met plus que jamais son pays sous la menace du défaut de paiement)

Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...
Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...

3) Un gouvernement et un premier ministre, Manu-kesta-la-castagne-tu-veux-un coup-de-boule,  constamment au travail (?!) qui consacre toutes les minutes de son existence (jusqu' à sacrifier sa vie familiale ?!) aux réformes de structures et d' urgence et qui n' hésite pas, par la voix de son premier ministre à le faire savoir à qui de droit :

Nous sommes pris pour ce que nous sommes : des c...

Tout ceci à confronter avec mon précédent article sur la partie III de mon traité économique sur les politiques de l' emploi, où tout licenciement est assimilé à un attentat terroriste contre le salarié

 

http://www.autruchement-dit.com/2015/02/tout-licenciement-peut-etre-assimile-a-un-attentat-contre-le-salarie-traite-economique-partie-iii-les-politiques-de-l-emploi-le-cho.

 

Tag(s) : #Chomage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :