Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un géniteur et un prêteur désintéressés. Un genitor y un prestamista desinteresados

Un géniteur et un prêteur désintéressés. Un genitor y un prestamista desinteresados

Sans doute ne vous souvenez-vous plus du grand discours de remerciement de Marine Le Pen à tous ceux qui ont contribué à la victoire du front national aux élections Européennes, c'est si loin... dans notre socièté du spectacle à deux dimensions celles du rectangle de la télé, largeur et hauteur,  sans la  profondeur, autrement dit sans la mémoire. Voici le lien pour vous le remémorer en cette veille des élections départementales dont on ne connaît toujours pas la redéfinition des compétences :

http://www.autruchement-dit.com/2014/05/remerciements-de-marine-le-pen-aux-genereux-contributeurs-et-contributrices-a-sa-victoire-aux-elections-europeennes.html

 

Je ne résiste pas au plaisir d' en citer un paragraphe, celui qui concerne les médias, objets de mon ire présente pour une autre raison qu 'évoquée dans celui-ci, même si je ne méconnais absolument pas qu' il n' y a pas de démocratie sans eux :

 

"Je remercie les Français qui ont voté pour moi, effondrés par les informations catastrophiques que minute par minute on ne leur épargne pas, en sous-tendant qu'ils sont les premiers responsables de ces désastres ou de ces ignominies commises au nom de telle ou telle folie idéologique ou, de cette pauvreté insoutenable qu'on leur étale complaisamment sous les yeux au moment des repas, eux qui mangent certes à leur faim, même si pour un trop grand nombre dans notre pays supposé riche, à partir du 20 du mois leur ordinaire n'est plus constitué que de pommes de terre."

 

A quoi je rajoute aujourd' hui cet autre reproche, leur complicité dans la banalisation du FN, en ne cessant d'inviter sa charismatique Cheftaine et en s'ingéniant à la traiter ni plus ni moins bien que les autres dirigeants de parti et même il me semble plutôt, aujourd'hui, avec une trop grande, à mon goût, déférence pour ses propos qui ne dépassent pas les promesses politiciennes qu' aujourd'hui les autres chefs de parti n'osent plus annoncer... à l' exception de messieurs Mélanchon, Besancenot et de l' illustre inconnu secrétaire du PCCF (Parti Communiste Croupion Français) Jacques Laurent.

Au fond nous avons avec Marine Le Pen une démagogue qui comme Tsipras dont elle a salué la victoire, pour être élue, promet à ses citoyens les monts, les merveilles, les lanternes et le rasage gratuit de leur barbe. En d' autres temps un certain Mussolini et un certain Hitler dans leur programme faisaient d' identiques ou presque, promesses.

On ne sait plus trop bien en ce début du XXI ème siècle, me semble-t-il, ce qui en a suivi ?! Le XX ième siècle est si loin !

Voici par exemple celui de "monsieur le chancelier Hitler" comme disait le stratosphérique premier ministre britannique Chamberlain :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_en_25_points

Sans commentaires, n'est-ce pas ?

Bien entendu nos médias n'ont aucune responsabilité dans la résistible ascension du Front national. Desde luego, nuestros medios de comunicación no tienen ninguna responsabilidad en la résistible ascensión del Frente nacional.

Perdone, señora Le Pen.

Pero no hay del que, mi pequeño Pujadas. Usted me  permitió, como todos su colegas de otras cadenas, particularmente a BFM y LCI de presentar mi programa : fuego a voluntad sobre el  UMPS y sobre el EURO.

Tag(s) : #Front national, #Médias

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :