Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Elbiar

Retour vers le futur

Retour vers le futur

Dans l' excellente émission Zemmour et Naulleau sur Paris première hier vendredi13 février, Marine Le Pen était l' invitée.

 

Si vous avez raté l' émission, prochaine diffusion le lundi 16 février 2015 à 00:0.


Ce sont ses propos sur l'avantage que serait pour la France de quitter la zone Euro, de revenir au franc, au protectionnisme sur quoi je voudrais faire quelques remarques.

 

1) Ce programme est passéiste. L'histoire ne repasse pas les mêmes plats. Il a été appliqué sous la quatrième République. S'il n' a pas empêché la France de se reconstruire il a été un frein à une croissance plus forte et rapide. Ce n'est qu' avec l' arrivée au pouvoir de De Gaulle en 1958 qu' abandonné, il permis à la France de se doter d'une économie prospère, notamment grâce au renom d' Antoine Pinay qui lui a permis de se débarrasser de l'inflation.

 

2) Ce qui m' intéresse c'est qu' à la remarque je crois de Naulleau sur les dangers d'une forte dévaluation du franc donc d'une réduction du pouvoir d'achat des français en cas de sortie de l' Euro, Marine Le Pen a répliqué par la situation actuelle de l' Euro, en affirmant que sa dévaluation était sans conséquence pour le pouvoir d' achat des Français, comme effectivement ceux-ci peuvent le constater.

 

3) Elle a oublié de remarquer que cette baisse de l' euro s' accompagne d'une forte baisse du prix du pétrole qui compense son renchérissement à son achat en $.

 

4) Que d' autre part la France étant dans l' Euro, comme « Le taux d'ouverture de la zone euro est relativement faible au regard de celui des Etats-Unis et du Japon, le commerce intra-zone s'y trouvant particulièrement intense. Selon l'INSEE, la part des exportations des pays de la zone euro en direction de la zone euro est de 67,3 % et la part des importations des pays de la zone euro en provenance de la zone euro s'élève à 63,4 %»

 

http://www.senat.fr/rap/r08-169/r08-16913.html

 

Cela veut dire que les deux tiers de nos échanges se font avec les pays de la zone euro, que donc ce n'est qu' avec le tiers restant que la dévaluation de l' euro a une incidence, atténuée de ce fait. D' où nous constatons que l' Euro nous protège en ce sens où sa dévaluation ne concerne qu' un tiers de nos échanges extérieurs.

 

5) Supposons une sortie de la France de la zone Euro, un retour au Franc. Sa dévaluation ne sera pas comme aujourd'hui avec l' euro, indolore pour les Français, parce que l'impact de cette dévaluation portera non sur un tiers de nos échanges mais sur plus des deux tiers de nos échanges, d' autant que la baisse du prix du pétrole est conjoncturelle et non structurelle comme elle le devrait si une vraie politique de préservation de notre environnement était mise en application plus rapidement et de manière plus déterminée.

 

Mais le choix de la France du chômage de masse bouleverse tellement nos citoyens qu' ils sont prêts à lâcher la proie pour l' ombre, à croire à un passé radieux, qu' ils n'ont plus rien à perdre et surtout pas en sortant de la zone Euro, en oubliant que l' Union Européenne existe pour maintenir la paix, qu' ils ont a eu ces dernières années et même aujourd'hui avec le conflit Ukrainien la démonstration que la paix n'est pas un don du ciel mais une construction humaine patiemment réalisée jour après jour.

 

PS.

Si vous visionnez l' émission, je vous recommande la gourmandise de Zemmour quand il dit à Marine Le Pen que son programme n' est plus de droite...

Contre la volonté de Marine Le Pen de revenir au Franc

Commenter cet article

electricien paris 17/02/2015 14:06

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

elbiar 18/02/2015 07:50

merci, je n' y manquerai, cordialement.