Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte

 

Y-a-t-il en France un choc des civilisation ? C'est la question à laquelle tentait de répondre un article précédent de mon blogue-notes :

 

 

http://www.autruchement-dit.com/2014/07/allons-nous-continuer-a-regarder-passer-les-trains-tandis-que-l-islamisme-se-repand-dans-notre-societe.html

 

Je reviens aujourd'hui sur cette question à partir de la lecture d'une très intéressante réflexion de

José López Martínez

 

https://www.contrepoints.org/2014/09/01/179219-le-multiculturalisme-comme-liberte

 

dans la revue Contrepoints

 

https://www.contrepoints.org/

 

En 1990, le conservateur britannique Lord Tebbit proposa le fameux « test du cricket » : on ne peut être considéré comme Anglais qu’à la condition de supporter l’Angleterre au jeu de cricket.

Donc tous les citoyens d'origine indienne ou pakistanaise qui dans un match de cricket soutiennent plutôt leur pays d'origine et non l'Angleterre ne sont pas de vrais anglais.

Ce test en fait n'est qu'un moyen d'exclusion.

Premier petit témoignage personnel. Dans les matchs qui opposaient la France à l' Italie, j'étais pour la France et mon père d'origine sicilienne pour l' Italie. Donc il échouait régulièrement au test du football/cricket. Il n'était donc pas un bon français , si je dois en croire l'honorable Lord Tebbit. Je suis au regret de lui dire que non, mon père nonobstant cette préférence se sentait français, était fier d'aller voter par exemple.

Allons plus loin, remplaçons le test du cricket/football par le test du voile. le port du voile montrerait que les femmes qui le portent ne sont pas de « vraies » françaises qu'elles refusent l'intégration.

Deuxième petit témoignage personnel. Dans mon immeuble une de mes voisines est une femme d'origine maghrébine qui porte le voile et dont les trois filles poursuivent leurs études, pour l'aîné en université et pour les puînés au collège et au lycée. Est-ce là un signe que ma voisine rejette l'identité Française ?

Troisième témoignage personnel, puisque je sens que mes lecteurs qui connaissent ma défense de la laïcité, ne sont plus loin de considérer que je suis tombé sur la tête et qu' à trop fréquenter internet je suis en train d' être transformé en un potentiel djihadiste., sur le point de m'envoler vers la Syrie. Avec mon fils, nous visitions La Piscine, musée d'art et d'industrie André-Diligent, musée de Roubaix qui présente des collections composites d'arts appliqués et de beaux-arts constituées à partir du XIXe siècle comprenant des tissus, des pièces d'arts décoratifs, des sculptures et des peintures et dessins, installé dans une ancienne piscine de style art déco, construite entre 1927 et 1932 par l'architecte lillois Albert Baert, d'où son surnom « La Piscine ».

 

http://www.roubaix-lapiscine.com/

 

J'avais déjà évoqué cette visite dans un article précédent :

 

http://www.autruchement-dit.com/article-visites-de-musees-98008761.html

 

Pendant notre visite nous avons croisé une classe d'élèves amenée par leur professeur des écoles accompagnée par des mères dont une portait un voile. Notre débat avec mon fils a porté sur le fait de savoir si avec cette maman nous étions en présence d'une entorse grave à la laïcité ou bien d'un signe d'une intégration voire d'une assimilation d' une jeune femme issue comme on dit de l'immigration. Je penchais et je penche toujours pour le deuxième hypothèse.

Quatrième test, celui de la Marseillaise. Nos footballeurs ne chantent pas tous la Marseillaise, preuve qu' ils ne sentent pas plus français que cela, peut-on penser. Outre qu'il est fort possible de la chanter en sourdine, ou de manière muette ou seulement dans son coeur, pouvez-vous me dire quels sont les plus efficaces au cours d'un match, ceux qui chantent à tue-tête la Marseillaise ou ceux qui ne la chantent pas ?

Au fond, nous nous méfions naturellement de ces nouveaux arrivants sur notre territoire national et nous leur demandons des preuves qu'ils sont réellement intégrés, qu'ils ne rejettent pas les valeurs démocratiques et laïques de notre société. Ce faisant nous leur imposant ces tests qui leur rendent l'intégration plus difficile. Et comme ils se sentent constamment soupçonnés de n' être pas de bons Français, ils finissent par se décourager et certains, souvent les plus jeunes en arrivent à nier leur identité française pour se transformer en djihadistes patentés, d'autant que la crise économique est là pour ne rien arranger.

C'est pourquoi le nationalisme fondé sur la défense sourcilleuse d'une identité nationale au-dessus des individus réels contribue à rendre l'intégration plus difficile.

Or ce nationalisme est né d'abord comme doctrine issue de la théorie kantienne de l’autodétermination de l’individu libre que Fichte remplaça par l'idée de l’autodétermination non plus des individus libres mais des nations qui seules donnent à l’individu son identité propre. Nation qui reposent sur une culture et une langue commune. En apparence ce nationalisme repose sur la raison mais en fait plus sur la passion. Sa force ne réside pas dans les idées mais dans des croyances , des mythes, un roman historique :

Pour nous Français, notre roman historique reposait sur, nos ancêtres les gaulois avec Vercingétorix, les rois fainéants heureusement remplacés par Charlemagne ( que les Allemands considèrent comme un souverain germanique), Saint louis sous son chêne rendant justice aux pauvres, Louis XI et ses cages de fer pour punir les félons, François Ier avec son panache qui fait venir en France Léonard de Vinci, Richelieu et sa raison d' État, Louis le quatorzième, le roi soleil avec Versailles et la misère du peuple conduisant à la grande Révolution Française grâce à Voltaire et à Rousseau, et la lutte entre Danton et Robespierre, Napoléon Bonaparte puis Gambetta et la République, l'école gratuite, laïque, obligatoire, la séparation des églises et de l' État, l' affaire Dreyfus, et notre fardeau d'homme blanc avec la nécessité de bâtir un empire colonial, la Résistance, la libération de la France, le rétablissement de sa grandeur avec de Gaulle…

Bien entendu, il va falloir enrichir ce roman historique entres autres, avec nos ancêtres les pygmées Baka, nos ancêtres les bambaras, le crime contre l'humanité de la traite des noirs et du travail forcé des africains dans nos colonies, dont je vous ai parlé dans un précédent article :

 

http://www.autruchement-dit.com/2014/03/moins-le-blanc-est-intelligent-plus-le-noir-lui-parait-bete-gide-a-propos-d-un-crime-contre-l-humanite.html

 

l'utilisation de la torture en Algérie par notre armée…etc...

Je conçois que nous soyons un peu embarrassés pour ne pas dire désemparés. Mais il s'agit d'enrichir notre roman historique pour faire place à de nouveaux Français avec leurs cultures d'origine.

le point de départ de toute doctrine nationaliste est un acte de foi qui dote la nation de caractère transcendants, immuables qui préservent la cohérence, l'homogénéité et l'unité parmi ses individus.

Friedrich Hayek écrivait dans La route de la servitude que les deux plus grands dangers pour la civilisation étaient le socialisme et le nationalisme. Pour ces doctrines, les individus n’existeraient pas en dehors de la nation, de la collectivité sorte de « placenta maternel » qui déterminerait leur être. Leur identité nationale se manifesterait dans la langue qu’ils parlent, les coutumes qu’ils suivent, les grands événements d’une histoire qu’ils partagent mais aussi  dans la religion, l’ethnie, la race à laquelle ils appartiennent, dans la conformation du crâne, le groupe sanguin, comme le proclamaient les nazis.

D'où la dérive du nationalisme en un communautarisme xénophobe puisque comme cette nation homogène, pure ethniquement, culturellement, et parfois religieusement n’existe pas, le nationalisme est obligé de la créer et de l’imposer dans la réalité. La seule façon de l’obtenir, c’est par la force ( La croisade contre les Albigeois http://http://www.wikiwand.com/fr/Croisade_des_Albigeois par exemple, les guerres de religion http://http://www.wikiwand.com/fr/Guerres_de_religion_(France))

et en transformant de simples différences en catégories infranchissables qui permettent de rejeter l'autre moi-même dans une culture supposée empêcher toute intégration a fortiori assimilation exigée comme gage d'acceptation dans la communauté nationale.

Ce n'est pas parce que nous vivons en groupe en état nation que nous devons admettre le primat du groupe, de l' état nation sur l'individu. C'est pourtant ce que supposent les nationalistes qui de plus jugent que les individus nés dans une culture non occidentale auraient plus de mal à s'intégrer à notre culture laïque et démocratique comme si un homme n'était pas un homme disposant de son libre arbitre.

Bien entendu il ne s'agit pas de sanctuariser les cultures, les sociétés, de les mettre sur un même pied d' égalité et de considérer qu'elles sont impérissables. Nous ne pouvons pas regretter la disparition d’une culture esclavagiste, totalitaire ou intolérante comme celle promue par les islamistes aujourd'hui.

On ne peut donc nier qu' il existe des sociétés supérieures à d’autres, notamment les sociétés démocratiques, ouvertes, plus tolérantes qui donnent à l'épanouissement de l'individu la priorité. De même que l' idéal démocratique n'impose pas que toutes les opinions sont respectables et se valent.

Les opinions fondées sur le racisme ne valent pas celles fondées sur la liberté et l'égalité et c'est une fausse démocratie que celle qui prétend placer sur un pied d'égalité toutes les opinions et donner 50 % de temps de paroles à un nazi pour débattre avec un démocrate.

Il faut donc refuser de cautionner la vision selon laquelle les cultures devraient faire l’objet d’une protection parce que toutes auraient une valeur égales. On ne peut sacrifier les droits fondamentaux des personnes pour protéger des cultures qui les empêchent de vivre libres ou qui maintiennent les femmes dans la soumission, qui utilisent la lapidation de la femme adultère, qui pratiquent l'excision et le mariage forcé.

le libéralisme si dénigré en France ( certes du point de vue économique mais pas que) exige que l’État laisse les individus faire ( libre entreprise) et les laisse être ( différents les uns des autres, homosexuels ou hétérosexuels, mariés ou non, croyants ou athées, habillés, pour les hommes comme ils l'entendent, en costume cravate, en boubou ou en djellaba, pour les femmes en jupes, en pantalons mais pas en burqa entièrement voilées, mais pas contraintes au mariage forcé et pour les hommes pas polygames).

Ce qui fait la force et la durabilité de la démocratie, c'est l'application de ce libéralisme raisonné qui permet à chaque individu de s' épanouir et non un nationalisme engoncé dans une identité nationale immuable et transcendantale.

Voir mon traité politique :

 

http://fr.calameo.com/read/000195935c7a3c2e5eed7
 

 

 

Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Il devient urgent de quitter le quai mal famé des communautarismes pour l' île du bonheur d'une identité nationale ouverte
Tag(s) : #Démocratie, #Immigration, #Libéralisme, #Nationalté, #Laïcité

Partager cet article

Repost 0