Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous vous souvenez des propos de Dédé le taxi au bar des TIGRES...

Je vous les rappelle ci-dessous

Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"

Comme je vous rappelle ce que j'écrivais dans mes articles précédents :

http://fablehaikus.over-blog.com/2014/10/encore-un-instant-messieurs-les-vautours-todavia-un-instante-senores-buitres.html

http://fablehaikus.over-blog.com/2014/10/encore-un-instant-messieurs-les-vautours-suite-todavia-un-instante-senores-buitres-continuacion.html

« Puisque ce gouvernement est nu

qu'il nous rende ce service de parler des réformes nécessaires à notre pays pour le sortir de son ornière,

qu' il les mette en chantier dans tous les domaines,

qu'en même temps, il soit sensible à notre refus de les mettre en application,

qu'il accepte de les édulcorer pour qu'elles finissent par être acceptées afin de ne pas nous mettre dans le rue, afin que la paix et la continuité sociale de notre pays soit assurée jusqu' aux prochaines élections »

Eh bien que Hollande soit remercié ! Il m'a entendu !

Je n'en veux pour preuve que le débat sur la réforme de l'assurance chômage. Dans un premier temps, notre premier ministre Manuel Valls puis notre ministre du travail François Rebsamen puis notre ministre de l'économie, Emmanuel Macron insistent sur l'urgence de cette réforme étant donné son déficit de 4 milliards qui en vérité ne serait pas si grave s'il ne s'ajoutait à beaucoup d'autres déficits.

Et ce, alors que vient à peine d'entrée en vigueur un accord paritaire sur l' indemnisation du chômage qui court normalement jusqu'en 2016.

Bien entendu, cette réforme reposerait sur au moins trois possibles modifications du système portant

1) sur la durée des allocations,

2) leur dégressivité rapide ou non,

3) la baisse du montant plafond de l'allocation et

4) sur le refus ou non d'un emploi proposé par pôle emploi.

Il s'agirait

a) de faire des économies,

b) d'inciter à un retour plus rapide à l'emploi des chômeurs qui du fait de la générosité du système ne sentent pas immédiatement l'urgence de revenir à l'emploi d'autant qu'ils peuvent se livrer à une activité rémunérée au noir.

Bien entendu la gauche de la gauche mais aussi la majorité au moins du parti socialiste avec ses éléphants sont montés au créneau pour dénoncer une politique d'essence libérale et d'appauvrissement des plus pauvres en faveur des plus riches.

Bien entendu et heureusement François Hollande, qui semblait avoir approuvé cette initiative de son premier ministre et des ses ministres, ce qui est avéré puisque Emmanuel Macron, Manuel Valls et François Hollande s'étaient concertés et que le président n'ignorait rien de l'interview d' Emmanuel Macron qui a déclenché l'ire des éléphants et autres pachydermes du parti socialiste,

a très rapidement apporté un démenti à toute initiative intempestive concernant cette réforme de l'assurance chômage qualifiée d'urgente par son premier ministre et son ministre de l'économie.

« Aujourd’hui, une réforme des allocations chômage n’est ni possible ni souhaitable », insiste-t-on à l’Elysée.

Vous noterez le qualificatif de « ni possible » qui me paraît frappé sous le seing du bon sens et donc corollairement l'autre qualificatif « ni souhaitable ». En effet il vaut mieux souhaiter ce qui est possible et ne pas souhaiter ce qui est impossible, si l'on ne veut pas courir au devant d'une catastrophe.

Oserai-je voir dans ce recul présidentiel une confirmation que notre président pense qu'il est toujours à la tête du parti socialiste en charge d'accoucher une synthèse ménageant le chaud lapin et le civet froid, la carpe et la tortue qui court plus vite que son ombre, le ragoût d'éléphant et la panse de chèvre farcie, mmmooouuuuiiiiihhhheeeuuu…

Oserai-je voir dans cette nouvelle synthèse présidentiel l'espoir non abandonné de pouvoir se représenter à l'élection présidentielle de 2017, nnnnooooommmmmooouuuuiiiihhheeeuuu…

Vous voyez donc que je ne partage pas du tout l'avis d'un des soutiens du président qui affirme que celui-ci

« parle clair comme du hollandais ».

Au contraire notre tortueux président continue de tracer son tortueux chemin en sachant que, qui va lentement et tortueusement va sûrement et loin … au moins jusqu'en 2017, ce que je lui demande et ce qui ne sera pas rien vu son impopularité présente.

Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Ouf ! La réforme de l'allocation chômage n' aura pas lieu ! Suite 2, à "encore un instant messieurs les vautours"
Tag(s) : #Hollande, #Chomage, #Réformes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :