Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Elbiar

Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut

Je crois pouvoir affirmer que le sentiment de morosité voire plus qui a gagné la France n'est pas dû à la non-inversion de la courbe du chômage, ni à l'absence de mise en œuvre d'une vraie politique de réduction des dépenses, autruchement dit d'austérité, même si la gauche de la gauche crie à l'austérité ce qui ne doit pas nous étonner dans un pays où en 2002 de bonnes rentrées fiscales avaient permis au budget de la France non pas d'être en équilibre mais d'être miraculeusement moins important que prévu, d' environ, si je me souviens bien de 50 milliards d'euros; 50 milliards de déficit qui avaient été qualifiés de cagnotte, oui vous avez bien entendu de cagnotte. Tout le grave débat politique qui s'etait engagé en cette année 2002 sous le gouvernement de Lionel Jospin avait été de savoir si ces 50 millairds devaient être consacrés à la réduction de la dette publique, à l'investissement ou bien être redistribués à nous malheureux citoyens au bord de la misère. Que croyez-vous qu'il arriva ? Oui, je sais, il est inutile de préciser ! En conséquence de quoi, je ne le précise pas et reprend le cours ondoyant de mon propos.

Donc nous sommes en pleine déprime, encore une fois non pas par la non mise en application d'une quelconque politique de l'offre, sociale libérale, (Arggh !), annoncée depuis janvier 2014, dénoncée comme telle par notre inénarrable gauche de la gauche pour laquelle un et un ne font pas deux mais quatre pourvu que l'on pratique une politique de relance par la consommation qui aura, au moins, l'avantage de renforcer l'économie allemande à la recherche d'un marché de remplacement du marché russe qui se réduit, sanctions obligent contre Poutine. Ne sommes-nous un pays généreux capable d'accueillir pour cette gauche toute la misère du monde, tous les roms de l'Europe ( la Roumanie ne nous dit pas merci, mais nous fait des remontrances sur la manière peu « généreuse » avec laquelle nous traitons ses citoyens roms) ; tous les malades les plus graves atteints, du SRAS, Du sida ou de la fièvre ébola.

Pourquoi ces français craindraient-ils une crise de régime alors que premièrement notre constitution dote notre président de pouvoirs quasi régaliens, par exemple de l'arme fatale de l'article 49,3 même si avec Nicholas Sarkozy son usage a été prétendument limité, qui prévoit l’engagement de la responsabilité du gouvernement sur le vote d’un texte qui permet de le faire adopter sans discussions alors que dans des circonstances de vote normales il n’obtiendrait pas la majorité des suffrages. Article 49,3 qui n'est en aucun cas dirigé contre l'opposition mais contre la majorité obligée de voter la confiance si elle ne veut pas d'une dissolution ?

Pourquoi ces Français craindraient-ils une crise si par hasard les députés dits frondeurs, attention ! pas kamikazes, ne votaient pas la confiance au gouvernement alors qu'ils ont l'exemple Belge d'un pays qui s'est permis de rester pendant plus de 7 mois sans gouvernement sans que le désordre s'installe, sans que l' économie s'arrête de fonctionner, les fonctionnaires de remplir leur tâche , les chômeurs de toucher leurs allocations, les médecins de soigner, les enseignants d'enseigner, les boulangers de cuire leurs pains, les maçons de construire des maisons, etc... etc... je vous renvoie à la fameuse parabole de Saint-Simon :

« Supposons que la France perde subitement les Français les plus essentiellement producteurs, ceux qui donnent les produits les plus importants, ceux qui dirigent les travaux les plus utiles à la nation, et qui la rendent productive dans les sciences, dans les arts et métiers, ils sont réellement la fleur de la société française : ils sont de tous les Français les plus utiles à leur pays, ceux qui lui procurent le plus de gloire, qui hâtent le plus sa civilisation ainsi que sa prospérité : la nation deviendrait un corps sans âme à l'instant où elle les perdrait...Il faudrait à la France au moins une génération entière pour réparer ce malheur...

Passons à une autre supposition. Admettons que la France ait le malheur de perdre le même jour, Monsieur, frère du roi, monseigneur le duc d'Angoulème, monseigneur le, etc...Qu'elle perde en même temps tous les grands officiers de la Couronne, tous les ministres d'Etat, avec ou sans département, tous les conseillers d'Etat, tous les maîtres des requêtes, tous ses maréchaux, tous ses cardinaux...tous les préfets et sous-préfets, tous les employés dans les ministères, tous les juges, et, en sus de cela, les dix mille propriétaires les plus riches parmi ceux qui vivent noblement.

Cet accident affligerait certainement les Français, parce qu'ils sont bons, parce qu'ils ne sauraient voir avec indifférence la disparition subite d'un aussi grand nombre de leurs compatriotes. Mais cette perte des trente mille individus réputés les plus importants de l'Etat ne leur causerait de chagrin que sous un rapport purement sentimental, car il n'en résulterait aucun mal politique pour l'Etat.

La prospérité de la France ne peut avoir lieu que par l'effet et en résultat des progrès des sciences et des arts et métiers : or, les princes, les grands officiers, les propriétaires oisifs, etc ne travaillent point à ce but. Ils peuvent même y nuire puisqu'ils emploient leurs moyens d'une manière qui n'est pas dirctement utile aux sciences et aux arts et métiers. Il y nuisent, puisqu'ils prélèvent annuellement sur les impôts payés par la nation, une somme de trois à quatre cents millions sous le titre d'appointements, de pensions, de gratifications, d'indemnités, etc...pour le paiement de leurs travaux, qui lui sont inutiles."

La conclusion s'impose, les Français sont déprimés parce que au contraire du RU ou des USA ils ne disposent pas d'une Reine ou d'une première dame vers qui se tourner, d'une sorte de mater dolorosa dans le giron de laquelle il pourrait déverser leurs peines. c'est pourquoi je désire faire ici, comme E darling, E exciting, E smiling, E muslim, sélectionner de futures premières dames françaises après recherches psychologiques approfondies. Bien entendu je reste ouvert à vos propres propositions...

Vous trouverez ci-dessous une première petite sélection que j' enrichirais au fur et à mesure de mes recherches psycho-généalogico- ethnico-gépgraphiques.

D'abord je propose Marge Simpson d'après AleXandro Palombo, puis Marie Besnard la célèbre empoisonneuse en série, acquittée au bénéfice du doute, puis Najat Vallaud-Belkacem en fée Carabosse, je le concède un peu dénudée, mais au moins ne me sera-t-il pas reprocher mon manque de transparence...

Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut
Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut
Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut

Voici trois nouvelles propositions de première dame pour François Hollande, successivement Wonderwomarine, Betty Booptob et puisque la loi sur le mariage pour tous a été adoptée pourquoi ne pas l'appliquer dans le choix d'une première "dame" de France

Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut
Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut
Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut

Nouvelle proposition de première dame, Lara Croft qui nous espérons donnera à notre président la détermination qui semble lui manquer

Modestes propositions pour doter notre pays d'une première dame qui lui fait cruellement défaut

Commenter cet article