Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Livres pour passer un été meilleur

Pendant longtemps j'ai estimé que le cinéma n'ajoutait rien à une œuvre littéraire, au contraire. Par exemple les adaptations cinématographiques des grands romans de Dostoïevski ou de Tolstoï ne m'ont jamais paru aussi évocatrices et puissantes que les romans.

Pour les œuvres plus courtes, les nouvelles ou les courts romans cela ne ma paraît pas aussi évident. Ainsi pour une œuvre aussi poignante que le roman de Daniel Keyes « Des fleurs pour Algernon » l' adaptation théâtrale de Gérald Sibleyras avec comme interprète Grégory Gadebois puis la transposition d' Yves Angelo du théâtre à l'écran en gardant le même acteur ont emporté mon adhésion.

Pour montrer l' ascension intellectuelle de Charlie, le roman, partait de l'écriture presque phonétique du personnage, sans ponctuation, pour évoluer vers un style plus écrit.

Je vous rappelle le synopsis : Algernon est une souris blanche qui sert de cobaye dans un de laboratoire pour accroître son intelligence. Les résultats sont si positifs que ses chercheurs vont tenter la même expérience sur un simple d'esprit, Charlie qui travaille dans une usine où il est chargé de la propreté des toilettes. Son QI est de 68 et il suit les cours de la classe de mademoiselle Kinian pour apprendre à mieux lire et écrire.

L'opération subie par Charlie réussit. Il devient un génie.

Mais comme pour la petite souris blanche qui est devenue son amie, Algernon, son intelligence va peu à peu s'évanouir et Charlie va redevenir le simple d'esprit qu'il était et retrouver son emploi d'entretien des toilettes à son usine.

http://www.arte.tv/guide/fr/050174-000/des-fleurs-pour-algernon

Grégory Gadebois qui reprend son monologue, ici adressé à la caméra subjective qui le suit, rend palpable cette mutation par un débit plus assuré de sa parole et de ses gestes au fur et à mesure de la progression de son intelligence, sans se défaire de cette candeur anxieuse de l'homme toujours un peu perdu dans le labyrinthe de sa vie malgré cette intelligence nouvelle acquise. On voit Charlie se mouvoir dans son labyrinthe et parler à des interlocuteurs qu'on n' aperçoit jamais.

Filmé dans un cadre parfois abstrait tel, qu' Yves Angelo nous donne bien la sensation que Charlie évolue comme la petite souris Algernon dans un labyrinthe, celui de sa vie, de la vie, celui des couloirs qui le mènent vers sa chambre, des couloirs du centre hospitalier où il subit son intervention chirurgicale.

Sa chambre au début avec ses murs nus, nous semble une sorte de "catastrophe de solitude". Après s'être tapissée de toutes sortes de livres quand il devient intelligent, elle redevient une « catastrophe de silence » une impasse de labyrinthe nue dans laquelle nous nous enfermons lorsque nous avons perdu le fil de notre chemin, de notre pensée.

Nous sommes mis en présence de l'intelligence, « vue comme une source d'épanouissement, » mais aussi « de désillusion » et comme un « ascenseur social. »

Si vous n'avez pas vu ce téléfilm je vous engage vivement à le voir sur Arte. Vous n'en avez que pour 84 minutes ?!

http://www.arte.tv/guide/fr/050174-000/des-fleurs-pour-algernon?autoplay=1

Et bien sur, à profiter de vos vacances pour lire non pas ces gros pavés assommants classés meilleure vente, comme si cela était un critère de qualité, mais « Des fleurs pour Algernon », et aussi ces très beaux romans ou récits brefs où vous vous rencontrerez et vous apercevrez que vous ne vivez pas en vain, tels que :

1) « la métamorphose » ou « Le terrier » de Kafka,

2) « L'étranger » de Camus,

3) « L' amant » ou « l'amant de la Chine du nord » de Duras qui, lui, a bénéficié d'une mise en scène cinématographique en tous points remarquable de J.J Annaud, à qui je rend hommage,

4) « La mort d'Ivan Illitch » de Tolstoï,

5) « La route » de Cormac McCarthy et 6) « Le vieil homme et la mer » d'Hemingway, dont je n'ai pas vu les films correspondants,

7) « Le petit prince » de Saint-Exupéry...

Bonne vie avec ces lectures.

Livres pour passer un été meilleur
Tag(s) : #Littérature

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :